La culture de la distinction : unité institutionnelle et lignes de tensions au sein du corps des officiers de l'armée de terre

par Christel Coton

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Numa Murard.

Soutenue en 2008

à Paris 7 .


  • Résumé

    Le corps des officiers de l'armée de terre se caractécrise par l'existence d'un grand corps implicite qui fait se cotoyer sous des grades et dans des emplois partagés des officiers aux profils sociaux et scolaires distincts et aux destins institutionnels inégaux. La première partie de carrière des officiers est marquée par l'absence prolongée d'une division instituée entre les cadres destinés aux hauts-commandements et ceux destinés à rester de simples exécutants. Le mode de sélection progressif des élites militaires favorise le déploiement de pratiques de classement et de distinction qui travaillent la stabilité de l'ordre hiérarchique et introduisent des frontières au sein du corps. Ce sont les registres et les usages spécifiques de ces pratiques de distinctions que deux observations participantes en école militaire et en régiment ont permis de saisir. Rapportées aux stratégies de revalorisations sociales et scolaires du corps des officiers engagées depuis 1945, elles donnent à voir des registres de distinctions contradictoires en prise avec les politiques institutionnelles oscillant elles-mêmes entre une valorisation de titres et de qualités scolaires « exogènes » a l'institution et l'entretien d'une spécificité militaire proprement combattante se refusant quant à elle à se voir strictement indexée sur une évaluation d'ordre scolaire. Entre pairs, le capital combattant régit l'économie du prestige et conditionne l'octroi des honneurs ou des deshonneurs. Mais derrière le « geste guerrier » comme derrière les positions institutionnelles dominantes, ce sont avant tout des dispositions sociales, scolaires et culturelles qui s'expriment.

  • Titre traduit

    The culture of distinction : institutional unit and boundaries in the officers corps


  • Résumé

    In the first part of their career, french officers of differents social backgrounds and school level mix and share the same ranks. They are employed in similar positions even if they have unequal institutionnal fates. The future hight-ranking officers (those who come from saint-cyr) and those who are intented to remain in lower ranks (those who come from the noncommissioned officer corps) are promoted together until the rank of captain. Everyone is aware of his career development but the differences only appears long afterwards the beginning of the officers careers. The progressive selection process of the military elites facilitates the deployment of practices of classification and distinction which weaken the stability of the hierarchical scale and generate new borders within the corps. Two fieldworks in a military school and in a regiment allowed us to study the practices of distinction between peers. Their characteristics are linked to the enhanced prestige of the officers corps engaged since 1945. They reveal contradictories registers of institutional evaluation whi;ch vacillate between the promotion of university qualifications and the defense of military specificity who refuse to be clearly indexed to them. Among officers, the "combat" capital governs the prestige system and conditionned the granting of honors and dishonors. But, first and foremost, the "warrior gesture" as well as the conquest of dominant institutional positions, mobilize social, linguistic and cultural capacities.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (620 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 168 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TL (2008) 076

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 11210
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.