Martingales et géométrie borélienne des probabilités

par Salah Eid

Thèse de doctorat en Epistémologie, histoire des sciences et techniques

Sous la direction de Bernard Bru.

Soutenue en 2008

à Paris 7 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Cette thèse a pour but principal d'établir des liens entre les travaux de De Moivre, Poisson, Mondésir, Catalan, Bertrand, Ehrenfest, Markov, Borel, Ville et Lévy avec la théorie des martingales. Nous nous sommes intéressés aux différents contextes dans lesquels ces travaux ont été développés. Ces contextes peuvent être théoriques, historiques, épistémologiques, philosophiques ou même sociaux.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (220 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 164 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TL (2008) 071

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 11216
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.