Le devenir-femme des filles-de-père : le sacrifice filial des filles abandonnées par leurs pères dans trois récits extreme-orientaux et occidentaux

par In-Sun Yoon

Thèse de doctorat en Recherches en psychopathologie et psychanalyse

Sous la direction de Paul-Laurent Assoun.

Soutenue en 2008

à Paris 7 .


  • Résumé

    La princesse Bari et Sim Cheongjeon, oeuvres coréennes, et Le roi Lear, l'ouvrage de Shakespeare, sont des récits de filles abandonnées par leurs pères. Nos héroïnes qui ont le fantasme de se sacrifier au nom du père, pour le sauver, sont des filles-de-père, c'est-à-dire les Œdipes au féminin, liées incestueusement à lui. Pour elles, « l'abandon par le père » causant leur sacrifice est un message inconscient du père leur annonçant la rupture de l'amour incestueux avec lui et leur demandant de se séparer de lui. En réaction à ce message, l'acte sacrificiel de piété filiale « pour sauver le père », en tant que réponse au père, nous montre finalement la victoire du premier désir sur le second dans l'ambivalence inconsciente de deux désirs contradictoires : désir de se séparer du père et désir de l'amour incestueux envers lui. Leur sacrifice filial est un « suicide détourné », effectué sous le masque de la piété filiale pour le père, en tant qu'acte d'abandon dans l'inconscient des héroïnes abandonnées par lui. De là émerge la structure narrative de l'inconscient des héroïnes : « être abandonnées/abandonner ». Cette structure narrative représente le processus de changement d'objet d'amour chez elles, autrement dit « celui de séparation avec le père des filles-de-père », en tant que rite de passage pour que de filles elles deviennent femmes.

  • Titre traduit

    Father's daughters' becoming women : the filial sacrifice of the daughters abandoned by their fathers in three far eastern and western stories


  • Résumé

    The Korean works, Princess Bari and Sim Cheong jeon, and Shakespeare's King Lear are the stories of the girls abandoned by their fathers. Our heroines with the fantasy to save the father by sacrificing themselves in the name of the father are ail father's daughters, in other words female Oedipus, linked incestuously to him. For them, "the abandonment by their father" causing their sacrifice is an unconscious message from their father announcing to them the rupture of the incestuous love with him and asking them to separate from him. In reaction to this message, the sacrificial act of filial devotion "to save the father", as an answer to the father, shows us finally the victory of the first desire over the second in the unconscious ambivalence of two contradictory desires: the desire to separate from the father and the desire of the incestuous love for him. Their filial sacrifice is a "diverted suicide", carried out under the mask of filial devotion for the father, as an unconscious act of abandonment by the heroines abandoned by him. Thus emerges the unconscious narrative structure of the heroines "to be abandoned and to abandon". This narrative structure represents the process of changing the object of their love, in other words "that of separation from their father by the father's daughters", as a rite of passage so that the girls may become women.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (456 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 155 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TL (2008) 067

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 11276
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.