Entre l'actif et le passif: se faire/fazer-se : syntaxe, sémantique et pragmatique comparées français-portugais

by Silvia Lima Gonçalves Araújo

Doctoral thesis in Linguistique théorique, descriptive et automatique

Under the supervision of Nicole Rivière et de Maria Aldina Marques.

Soutenue en 2008

à Paris 7 .


  • Résumé

    Malgré la richesse de ses usages et les problèmes théoriques qu'elle pose, la construction en se faire n'a jamais été au centre d'une étude contrastive français-portugais. Cependant la traduction directe de se faire par fazer-se n'est pas toujours possible. Les relations construites par faire, d'un côté, par la pronominalisation de l'autre, qui font intervenir les phénomènes de diathèse, active, passive et causative, sont les mêmes en français et en portugais. Il s'agissait donc de comprendre les contraintes spécifiques à chaque langue, syntaxiques et/ou sémantiques, qui empêchent la traduction directe dans certains cas. Le contraste entre les deux langues est établi majoritairement à partir d'un corpus littéraire et journalistique de textes identiques, édités dans les deux langues. Un sondage auprès de lusophones vient apporter un éclairage sociologique à certaines divergences observées entre différents locuteurs et traducteurs d'un même énoncé en se faire. Le résultat le plus marquant de cette étude contrastive est la mise en évidence du rôle central en portugais de l'intentionnalité à côté de celui de l'agentivité et de la cause.

  • Titre traduit

    Between active and passive: se faire /fazer-se : A comparison of the syntax, semantics and pragmatics in French and Portuguese


  • Résumé

    The French se faire construction presents numerous and varied usage possibilities while also raising a number of theoretical issues. Furthermore, it should be noticed that it is not always possible to establish a direct correspondence between French se faire and Portuguese fazer-se. The se faire construction. , however, has never before been at the core of a contrastive study of French and Portuguese. The connections established by the verb faire, on the one hand, and by the pronominalization, on the other hand, which involve linguistic phenomena such as active, passive and causative diathesis, are the same in French as in Portuguese. It is the purpose of the present study to shed light on the language-specific constraints, whether they be syntactic and/or semantic, which in some cases impede literal translation. The contrast between the two languages was based mainly on a literary and journalistic corpus, composed of identical texts, published both in Portuguese and French. A survey was carried out among native speakers of Portuguese in order to offer a sociological explanation for the differences found between various speakers and between the divergent versions of the same text by different translators. The most remarkable result of this contrastive study was that it underscored the role of intention in the Portuguese language along with that of agentivity and cause.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (620 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 396 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TL (2008) 029

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 10946
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.