Acquisition automatique de sens pour la désambiguïsation et la sélection lexicale en traduction

par Marianna Apidianaki

Thèse de doctorat en Linguistique théorique, descriptive et automatique

Sous la direction de Catherine Fuchs.

Soutenue en 2008

à Paris 7 .

  • Titre traduit

    Automatic sense acquisition for word sense disambiguation and lexical selection in translation


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Le travail présenté dans cette thèse explore la question de l'acquisition automatique de sens pour la désambiguïsation lexicale dans un cadre de traduction. Partant de l'hypothèse du besoin de conformité des inventaires sémantiques utilisés pour la désambiguïsation dans le cadre d'applications précises, la problématique du repérage des sens se situe dans un cadre bilingue et le traitement s'oriente vers la traduction. Nous proposons une méthode d'acquisition de sens permettant d'établir des correspondances sémantiques de granularité variable entre les mots de deux langues en relation de traduction. L'induction de sens est effectuée par une combinaison d'informations distributionnelles et traductionnelles extraites d'un corpus bilingue parallèle. La méthode proposée étant à la fois non supervisée et entièrement fondée sur des données, elle est, par conséquent, indépendante de la langue et permet l'élaboration d'inventaires sémantiques relatifs aux domaines représentés dans les corpus traités. Les résultats de cette méthode sont exploités par une méthode de désambiguïsation lexicale, qui attribue un sens à de nouvelles instances de mots ambigus en contexte, et par une méthode de sélection lexicale, qui propose leur traduction la plus adéquate. On propose finalement une évaluation pondérée des résultats de désambiguïsation et de sélection lexicale, en nous fondant sur l'inventaire construit par la méthode d'acquisition de sens.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (594 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 526 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TL (2008) 018

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 10819
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.