Apport de la chromatographie en phase liquide couplée à la spectrométrie de masse pour l'analyse de traces d'explosifs : optimisation des conditions d'extraction et de purification pour le traitement d'échantillons récupérés sur une scène d'attentat

par Romain Tachon

Thèse de doctorat en Chimie analytique

Sous la direction de Valérie Pichon-Comparot.

Soutenue en 2008

à Paris 6 .

  • Titre traduit

    Forensic analysis of explosives by liquid chromatography-mass spectrometry : optimization of extraction and purification procedures for the treatment of samples collected at bombing scenes


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Les investigations menées après attentat par les services de police technique et scientifique ont pour but d’identifier la nature de la charge explosive employée mais la tâche peut se révéler particulièrement difficile d’un point de vue analytique. En effet, les résidus de charge explosive sont le plus souvent présents à l’état de traces dans des matrices variées et difficiles à traiter d’où la nécessité de disposer de protocoles analytiques performants. Ces travaux ont tout d’abord consisté à développer une méthode d’analyse basée sur le couplage entre chromatographie en phase liquide et spectrométrie de masse. L’utilisation d’un support de séparation en carbone graphite poreux et l’optimisation du couplage a rendu possible l’analyse simultanée des explosifs organiques les plus couramment rencontrés. Les effets de matrice sur les performances de la méthode ont ensuite été évalués puis éliminés en partie avec la mise en place d’une procédure de purification de l’échantillon par extraction sur phase solide. Enfin, un protocole général de traitement de l’échantillon incluant les étapes d’extraction, de purification et de concentration a été proposé puis validé avec l’analyse d’échantillons réels obtenus lors de simulations d’attentats avec engins explosifs improvisés

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (252 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 239-249. 208 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2008 669
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.