Inhibition, oscillations et synchronie dans la couche des cellules de Purkine du cortex cérébelleux

par Camille de Solages

Thèse de doctorat en Neurosciences

Sous la direction de Clément Lénat.

Soutenue en 2008

à Paris 6 .


  • Résumé

    Le cervelet est impliqué dans la coordination motrice, fonction qui nécessite une grande précision temporelle et l’implication de populations neuronales dans le codage de l’information. A l’aide d’enregistrements multi-unitaires in vivo, j’ai mis en évidence l’organisation de l’activité des cellules de Purkinje en un rythme rapide, associé à des oscillations du potentiel de champ et à la synchronisation des cellules, et démontré que les connexions récurrentes inhibitrices entre cellules de Purkinje sont suffisantes à sa génération. D’autre part, je décris l’inhibition des cellules de Purkinje par les interneurones de la couche moléculaire, son effet synchronisant et sa modulation par la synchronisation des interneurones. L’activité synchronisée des cellules de Purkinje convergeant sur les neurones des noyaux profonds cérébelleux pourrait jouer un rôle dans l’organisation temporelle du signal de sortie du cervelet.

  • Titre traduit

    Inhibition, oscillations and synchrony in the Purkinje cell layerof the cerebellar cortex


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ([195] f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 170-184. 266 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2008 664
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.