Modèle incrémental de prévision de la durée de vie en fissuration par fatigue : traitement des cycles complexes anisothermes en fatigue-oxydation

par Juan-Antonio Ruiz-Sabariego

Thèse de doctorat en Mécanique et matériaux

Sous la direction de Sylvie Pommier.

Soutenue en 2008

à Paris 6 .


  • Résumé

    Les sollicitations subies par les rotors sont complexes et mettent en jeu plusieurs modes de dégradation: fatigue, fluage et oxydation/corrosion. En outre, les chargements thermomécaniques sont complexes; les amplitudes de contraintes varient dans le temps et la sollicitation est anisotherme. La vitesse de propagation des fissures dans de telles conditions reste difficile à prévoir, notamment parce que les effets d’histoire du chargement (mécanique et thermique) sont très significatifs en fatigue mais aussi parce qu’il existe des couplages forts entre les mécanismes de dégradation (fatigue et oxydation/corrosion en particulier). L’objectif de ce travail était de développer un outil de calcul de la vitesse de fissuration par fatigue sous chargement thermomécanique complexe, afin de permettre une meilleure prévision des intervalles de maintenance des composants de sécurité des turbomachines. Les effets de l’oxydation sur la fissuration par fatigue sont traduits dans la loi de propagation de fissure en considérant le comportement d’une couche d’oxyde passivante en pointe de fissure. L’endommagement du matériau par oxydation aux joints de grains va être modulé par l’état de cette couche d’oxyde passivante. Le modèle incrémental de prévision de la durée de vie en fissuration par fatigue-oxydation a été identifié sur une gamme de température allant de 450°C à 650°C. Une validation du modèle a été réalisée à partir d’essais technologiques représentatifs de la géométrie ainsi que des cycles thermomécaniques auxquels sont soumis les pièces de turbomachines en fonctionnement réel.

  • Titre traduit

    Modeling fatigue-oxydation crack growth under complex anisothermal loading


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ([163] p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 160-163. 60 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2008 660
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.