Etude du transport isentrope de la vapeur d'eau dans la haute troposphère et la basse stratosphère

par Nadège Montoux

Thèse de doctorat en Sciences de l'environnement d'Ile de France

Sous la direction de Alain Hauchecorne.

Soutenue en 2008

à Paris 6 .


  • Résumé

    La première partie de cette thèse contribue à l’évaluation de différentes mesures de vapeur d’eau dans la haute troposphère et basse stratosphère tropicale. Malgré que des biais importants soient observés entre les instruments, certains peuvent être utilisés dans des études scientifiques. La seconde partie de cette thèse s’est focalisée sur les mécanismes introduisant de la vapeur d’eau en basse stratosphère et plus particulièrement sur les échanges méridiens quasi-horizontaux et adiabatiques entre la troposphère subtropicale et la stratosphère des moyennes latitudes. Un modèle adiabatique est adapté pour transporter l’eau sous ses trois phases avec un module de microphysique simplifié. Plusieurs initialisations de la vapeur d’eau sont testées. Le modèle, utilisé pour quantifier un cas d’étude au-dessus de l’Europe, s’avère capable de reproduire les cirrus observés et montre que ce type d’apport de vapeur d’eau est aussi important que ceux liés à la mousson ou à la convection profonde.

  • Titre traduit

    Study of isentropic transport of water vapour in the upper trotosphere and lower stratosphere


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (206 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 171-186. 196 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Sciences de la Terre Recherche - cartothèque - CADIST.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2008 638
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.