Auto-assemblage de copolymères à blocs acryliques en solvant apolaire : un exemple de verre colloïdal attractif

par Nathalie Merlet-Lacroix

Thèse de doctorat en Physique et chimie des matériaux

Sous la direction de Michel Cloitre.

Soutenue en 2008

à Paris 6 .

  • Titre traduit

    Self-assembly of acrylic block copolymers in apolar solvant : an exemple of colloidal attractive glass


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Des copolymères à blocs de type ABA à gradient de composition, s’auto-assemblent en micelles sphériques, dans un solvant apolaire sélectif pour les blocs latéraux. A faible concentration, les solutions se comportent comme des suspensions de sphères dures et les variations de la viscosité newtonienne, peuvent être décrites par une courbe universelle. A des concentrations plus élevées, des forces attractives à courte portée apparaissent, qui affectent la formation du verre et sont responsables de l’existence d’un régime viscoélastique. Cette phase peut solidifier lorsqu’un cisaillement supérieur à une valeur critique est appliqué. Les verres qui se forment aux concentrations plus élevées peuvent être de nature attractive ou répulsive en fonction de la force des interactions attractives à courte portée, qui varie avec la température. Les verres répulsifs présentent les dynamiques lentes et les phénomènes de vieillissement qui sont associés aux dynamiques vitreuses classiques.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ([267] p.)
  • Annexes : Bibliogr. en fin de chapitres.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2008 631
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.