Etude structurale et fonctionnelle de la protéine KIN17 humaine

par Albane Le Maire-Coirier

Thèse de doctorat en Biologie structurale

Sous la direction de Bernard Gilquin.

Soutenue en 2008

à Paris 6 .


  • Résumé

    Très conservée, plus abondante dans les cellules en prolifération que dans les cellules normales, stimulée par les rayonnements UV et ionisants, autant de caractéristiques qui ont suscité notre intérêt pour l’analyse structurale et fonctionnelle de la protéine KIN17 humaine (hKIN17) dans le but de caractériser sa ou ses fonction(s) dans la cellule. Plusieurs propriétés ont été décrites pour la protéine hKIN17 dans différents mécanismes cellulaires tels que la réplication de l’ADN, la réparation de l’ADN et le métabolisme de l’ARN. Pendant ma thèse, j’ai montré en combinant des données de DC, RMN et SAXS que la protéine hKIN17 possède un domaine structuré adoptant probablement le repliement d’un doigt de zinc et un domaine winged helix dans sa région N-terminale. Seul le premier domaine lie les acides nucléiques, le deuxième domaine ayant pour partenaires plusieurs hélicases à ARN impliquées dans la transcription et la traduction. J’ai résolu par cristallographie aux rayons X la structure du domaine C-terminal qui est retrouvé uniquement chez les eucaryotes supérieurs et se replie en un double domaine de type SH3. J’ai montré par différentes méthodes biochimiques (filtration sur gel, gel IEF natif) que ce domaine ancre la protéine hKIN17 à un complexe nucléaire acide de haut poids moléculaire dont les composants sont en cours d’identification par spectrométrie de masse. De plus, il lie l’ARN et les histones modifiées. L’ensemble de ces résultats confirment l’implication de la protéine hKIN17 dans le métabolisme de l’ARN et précisent le rôle de chacun des domaines au sein de la protéine.

  • Titre traduit

    Structural and functional characterization of the human KIN17 protein


  • Pas de résumé disponible.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2009 par [CCSD] [diffusion/distribution] à Villeurbanne

Etude structurale et fonctionnelle de la protéine KIN17 humaine

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (201 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 184-192. 147 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?