Etude des réponses immunes spécifiques de l'herpès humain virus-8 (HHV-8)

par Amélie Guihot-Thévenin

Thèse de doctorat en Immunologie

Sous la direction de Brigitte Autran.

Soutenue en 2008

à Paris 6 .


  • Résumé

    Nous étudions les réponses cellulaires T spécifiques du virus HHV-8 dans différentes situations cliniques : au cours de la maladie de Kaposi-MK et de la maladie de Castleman multicentrique-MCM, qui sont liées au virus, et chez des porteurs asymptomatiques du virus-PA. Notre premier travail montre qu’au cours de la MK classique et liée au VIH (n=29 patients), dans un test ELISpot IFN, il existe un déficit quantitatif de cellules T anti-HHV-8 par rapport à des PA (n=23 patients). Cette étude identifie 8 nouveaux épitopes CD8 et CD4 du virus et suggère un déficit spécifique de l’immunité cellulaire anti-HHV-8 dans le sang au cours de la MK. Notre second travail mené chez des patients MCM (n=12) montre que les cellules T anti-HHV-8 ne sont pas déficitaires, mais que leur phénotype est plus différencié par rapport aux PA (n=12). Le pourcentage de cellules effectrices peu différenciées est inversement corrélé à la charge virale HHV-8. Par ailleurs, les cellules CD8 anti-HHV-8 sont polyfonctionelles chez les patients MCM et PA. Ces résultats montrent qu’au cours de la MCM, les réponses CD8 anti-HHV-8, bien que quantitativement présentes et polyfonctionnelles dans le sang, semblent inefficaces sur le contrôle de la maladie. Ces travaux nous permettent d’élaborer 2 modèles physiopathologiques différents au cours de la MK et de la MCM

  • Titre traduit

    Analysis of specific T-cell responses to HHV-8


  • Résumé

    We study specific-T cell responses to HHV-8 in different clinical situations: during Kaposi sarcoma (KS) and multicentric Castleman disease (MCD), which are HHV-8 related diseases, and in HHV-8 asymptomatic carriers (AC). Our first work during classic and HIV-related KS (n=29 patients) shows a lack of HHV-8-specific T cells in ELISpot IFN assays when compared to AC (n=23 patients). This study identifies 8 new CD4 and CD8 T cell epitopes on HHV-8. Our second work shows that during MCD (n=12 patients), HHV-8-specific CD8 T cells in ELISpot IFN assays are conserved in peripheral blood when compared to AC (n=12 patients), but their phenotype is more differentiated. Percentages of early differentiated effector HHV-8-specific T cells are inversely correlated to HHV-8 viral loads. Furthermore, HHV-8-specific T cells are polyfunctional in MCM and PA patients. These results suggest that during MCD, HHV-8-specific T cells are quantitatively normal and polyfunctional but seems inefficient on MCD control. These studies permit us to elaborate different physiopathological mechanisms for KS and MCM

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ([133] p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 101-114. 227 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2008 599
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.