Force générée par la polymérisation de filaments d'actine

par Coraline Brangbour

Thèse de doctorat en Chimie physique et analytique

Sous la direction de Jérôme Bibette.

Soutenue en 2008

à Paris 6 .


  • Résumé

    Plusieurs mécanismes biologiques utilisent la polymérisation des filaments d’actine comme moteur mécanique. L’énergie chimique libérée à l’addition d’un monomère dans le filament est convertie en travail mécanique et une force est générée. Les filaments ainsi formés s’organisent grâce à des protéines liant l’actine et forment des structures qui diffèrent par leurs propriétés mécaniques et élastiques mais aussi de leurs fonctions dans les différents processus biologiques. Notre système expérimental permet d’étudier le lien entre les propriétés mécaniques et les mécanismes à l’origine de la production de la force. La polymérisation des filaments est directement initiée sur la surface de particules magnétiques. En présence d’un champ magnétique, ces dernières s’organisent en chaîne par des interactions dipôle-dipôle, et une force magnétique compressive est induite sur les filaments qui polymérisent. En fonction de la force appliquée, la polymérisation est ralentie, mais les particules s’écartent au cours du temps. En suivant l’évolution de la distance, nous détaillons la relation force-vitesse et les propriétés mécaniques des filaments.

  • Titre traduit

    Force generated by the polymerization of actin filaments


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ([VIII]-131 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 119-131. 117 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2008 554
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.