Développement et caractérisation de polymères à empreintes moléculaires pour l'extraction de composés pharmaceutiques à l'état de traces dans les fluides biologiques : miniaturisation du format de synthèse et couplage en-ligne à la nano-chromatographie

par Faten Belhadj-Kaabi

Thèse de doctorat en Chimie analytique

Sous la direction de Valérie Pichon-Comparot.

Soutenue en 2008

à Paris 6 .

  • Titre traduit

    Development of molecularly imprinted polymers for the extraction of pharmaceutical compounds at the trace levels from biological fluids : miniaturisation of synthesis format and on-line coupling with nano-liquid chromatography


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L’analyse et la quantification d’un ou plusieurs analytes à partir d’un échantillon complexe (fluides biologiques, effluents industriels, …) reste une problématique récurrente en chimie analytique. La présence de nombreux interférents dans ces matrices complexes ainsi que la recherche des composés en concentration inférieure aux seuils de sensibilité des détecteurs nécessitent le recours à un traitement de l’échantillon afin d’éliminer un maximum de composés interférents et de ne concentrer que les composés d’intérêt. L’extraction sur phase solide (Solid phase extraction, SPE) constitue aujourd’hui un outil puissant pour le développement de méthodes d’analyse de composés à l’état de traces. De nombreux supports ont été développés ces dernières années rendant ainsi possible l’extraction et la concentration de la plupart des analytes recherchés. Cependant, la majorité de ces supports mettent en jeu des interactions hydrophobes qui conduisent à la co-extraction de composés de polarité similaire à celle des analytes ciblés. Ce problème d’interférences concerne aussi bien le traitement des échantillons environnementaux que les échantillons biologiques ou alimentaires. Pour pallier ce manque de sélectivité, des supports sélectifs basés sur un mécanisme de reconnaissance moléculaire ont été développés : les immunoadsorbants et les polymères à empreintes moléculaires (Molecularly imprinted polymers, MIP). La synthèse des MIP consiste en la création d’images complémentaires en termes de structure et de fonctionnalités chimiques d’une molécule cible au sein d’un polymère synthétique. Leur omniprésence en tant que support SPE durant ces deux dernières décennies implique une activité de recherche intense et c’est dans ce contexte que s’inscrit cette thèse. Elle porte sur la synthèse et la caractérisation des polymères à empreintes moléculaires en vue de l’extraction sélective de composés pharmaceutiques du plasma. Les molécules étudiées, le palirodène, les endocannabinoïdes et l’alfuzosine. Compte de tenu de la demande importante de l’identification de composés pharmaceutiques à partir du plasma, cette matrice a été choisie pour la présente étude. Actuellement, on assiste à une miniaturisation de l’ensemble du système analytique intégrant les trois étapes de l’analyse : traitement de l’échantillon, séparation et détection. Cette évolution se justifie par les très faibles volumes d’échantillons disponibles, le coût de certains réactifs et par la nécessité croissante de réduire les temps d’analyse pour répondre rapidement à une urgence médicale ou pour augmenter le débit d’analyse. Le développement de microsystèmes analytiques intégrés (Micro total analytical system, µTAS) est en pleine émergence. Ainsi, l’intégration des MIP aux dispositifs miniaturisés s’avère intéressante. Les différentes approches permettant leur intégration sont étudiées de manière approfondie. En s’appuyant sur les travaux relatés dans la littérature, la synthèse des MIP a été miniaturisée au format capillaire, de dimensions similaires à celles des micro-canaux des µ-TAS. Ensuite, le support obtenu a été couplé avec la nano-LC pour l’extraction sélective d’un composé pharmaceutique du plasma

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ([248] p.)
  • Annexes : Bibliogr. en fin de chapitres. 243 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2008 542
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.