Le point de compensation stomatique de l'ammoniac : comprendre et modéliser la relation au métabolisme azote de la plante

par Raia Silvia Massad

Thèse de doctorat en Sciences de l'environnement

Sous la direction de Pierre Cellier.

Soutenue en 2008

à Paris 6 .


  • Résumé

    L’ammoniac atmosphérique (NH3) est principalement émis par l’agriculture. C’est le principal composé alcalin de l’atmosphère et il joue un rôle essentiel dans la chimie de l’atmosphère. La plante peut être un puits ou une source d’NH3 pour l’atmosphère. Le sens et l’intensité des échanges dépendant du gradient de concentration entre la cavité sous stomatique et l’air. La concentration en NH3 dans la cavité sous stomatique appelée aussi point de compensation stomatique pour l’ammoniac (Cs) est déterminée entre autre par le métabolisme azoté de la feuille et des diverses entrées et sorties à travers le xylème et le phloème. Jusqu’à présent, seuls des modèles empiriques ont été conçus pour modéliser Cs. Pour analyser le determinisme de Cs, nous avons conçue une expérimentation pour mesurer sa variabilité pour de jeunes plantes de colza en fonction de la nutrition azotée et des conditions jour et nuit. Deux méthodes de mesures ont été utilisées : l’extraction d’apoplaste et la chambre à flux. Les deux méthodes montrent une corrélation positive entre la concentration en NH4+ dans la solution nutritive et Cs. Par contre la concentration en NO3- a peu d’influence sur Cs de même qu’une alimentation mixte NH4+ et NO3- réduit Cs par rapport a une alimentation a même concentration en NH4+. Cs mesuré de jour n’est pas significativement différent du Cs mesuré de nuit même si il a tendance à être plus fort. Le modèle construit est un modèle a compartiment ; il est couplé à un modèle de continuum donnant des flux d’eau et en particulier la conductance stomatique. Le modèle montre une forte dépendance de Cs du flux d’eau, de la température et de la concentration en NH4+ dans le xylème.

  • Titre traduit

    ˜The œstomatal ammonia cmpensation point : understanding and modelling the relation to the plants nitrogen metabolism


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (173 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 153-173. 217 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2008 481
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.