Ajustement des profils de séroprévalence du VIH par un modèle de micro-simulation : application au cas de la Zambie

par Pauline Leclerc

Thèse de doctorat en Biostatistiques. Biomathématiques

Sous la direction de Michel Garenne.

Soutenue en 2008

à Paris 6 .


  • Résumé

    Cette thèse vise à décrire et comprendre, avec un modèle de micro-simulation, comment l’épidémie du VIH s’est répandue en Zambie, où quelques 15% des jeunes adultes sont infectés en 2001. Nous avons tenté de modéliser l’évolution de la population entre 1980, date approximative de l’émergence du virus, et 2005. L’objectif est d’ajuster les profils de séroprévalence du VIH par sexe et âge observés à l’enquête DHS Zambie 2001. Il s’agit d’un modèle de transmission hétérosexuelle gérant les deux sexes. Une modélisation précise du réseau sexuel, incluant la prostitution, distingue divers statuts matrimoniaux et permet une grande hétérogénéité des comportements. Les résultats de nombreuses simulations montrent qu’un bon ajustement est possible en supposant un recours à la prostitution élevé et une susceptibilité différentielle des femmes. Le recours à la prostitution et la modélisation mathématique de l’entrée en situation de risque (vie sexuelle, mariage) font l’objet d’études approfondies.

  • Titre traduit

    Fitting the age pattern of HIV seroprevalence using a two-sex micro-simulation model : application to Zambia


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (311 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 207-220. 182 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2008 471
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.