Holophonie binaurale : spatialisation sonore sur réseaux de haut-parleurs circumauraux

par Raphaël Greff

Thèse de doctorat en Acoustique

Sous la direction de Christophe d' Alessandro.

Soutenue en 2008

à Paris 6 .


  • Résumé

    Une synthèse binaurale offrant de bonnes performances de localisation sonore nécessite l’utilisation de HRTF individuelles. La mesure ou le calcul numérique sont des méthodes couramment utilisées pour l’estimation de ces dernières, mais sont trop coûteuses en temps et en moyen. D’autres procédés de personnalisation des HRTF tentent de modéliser le lien entre la morphologie d’un auditeur et les indices de localisation qui lui sont associés, en se basant sur des mesures anthropométriques. Cependant, l’estimation correcte des paramètres morphologiques ne peut être garantie que via l���utilisation d’outils de mesure robuste et souvent onéreux, notamment ceux liés aux pavillons d’oreille. Cette thèse propose une nouvelle approche d’individualisation des HRTF basée sur l’application des principes holophoniques à la synthèse binaurale : la composante tête/torse est modélisée numériquement alors que les composantes pavillonnaires sont recrées à l’aide de réseaux de haut-parleurs circumauraux.

  • Titre traduit

    Binaural holophony : sound spatialization over circunaural transducer arrays


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (210 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 179-184. 86 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2008 453
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.