Caractérisation et étude d’un élément régulateur du gène codant pour le récepteur à la vasopressine de type 2

par Nicolas Debrand

Thèse de doctorat en Sciences de la vie

Sous la direction de Daniel Bichet et de Jérôme Rossert.

Soutenue en 2008

à Paris 6 en cotutelle avec Montréal, Canada .


  • Résumé

    Le laboratoire a identifié 6 délétions en amont du gène de l’AVPR2, dont une de 102 paires de bases commune à chaque délétion, chez 6 familles indépendantes atteintes de diabète insipide néphrogénique (DIN) lié à l’X. Dans chacune de ces familles, les gènes AVPR2 et AQP2 sont intacts et les hommes sont atteints de DIN lié à l’X dans sa forme rénale « classique ». Chez le patient porteur de cette délétion, les récepteurs V2 ne sont pas exprimés dans le tubule collecteur mais le sont au niveau des cellules endothéliales. Nous avons étudié la régulation du locus de l’AVPR2, et l’expression « tissu spécifique » de ce gène. Les études confirment le rôle activateur de la zone de 102 pb en indiquant que cet effet dépend du contexte extracellulaire, de la nature des cellules, ainsi que du promoteur du gène. Ces études permettront de positionner l’AVPR2 comme une cible de choix dans le traitement des diabètes insipides par thérapie génique

  • Titre traduit

    Characterization and study of a regulatory element of the arginine vasopressin receptor 2 gene


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ([XXIII]-263 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 216-263. 700 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2008 427
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.