Nanostructuration du graphite HOPG par des auto-assemblages moléculaires organiques : du contrôle de l’organisation bidimensionnelle à la construction d’édifices tridimensionnels

par David Bleger

Thèse de doctorat en Physique et chimie des matériaux

Sous la direction de André-Jean Attias.

Soutenue en 2008

à Paris 6 .


  • Résumé

    Afin de nanostructurer des surfaces avec un contrôle nanométrique, les molécules π-conjuguées ont été largement utilisées car s’adsorbant à plat, elles permettent aux groupes fonctionnalisant la périphérie de s’engager dans des interactions non-covalentes. Mais si les structures planes permettent d’obtenir aisément des motifs complexes, les nanostructures tridimensionnelles s’avèrent plus pertinentes pour certaines applications en autorisant le découplage d’entités fonctionnelles des surfaces métalliques. Dans ce manuscrit, nous avons développé une approche fondée sur une nouvelle unité moléculaire utilisée comme un « clip » entre molécules voisines, destinée à la fois à agir comme un groupe fonctionnel, et à structurer le graphite HOPG par des motifs supramoléculaires dans des arrangements spécifiques. La possibilité d’atteindre des topologies multiples et variées a été mise en évidence par microscopie à effet tunnel (STM). Nous avons alors tiré profit du contrôle des auto-assemblages par le clip moléculaire pour organiser des édifices 3D sur le graphite, avec une approche originale fondée sur des nanopiliers moléculaires. Les paradigmes architecturaux classiques ont été respectés, avec la réalisation de i) un premier niveau pavant le HOPG, ii) l’émergence, perpendiculairement au substrat, d’un alignement de piliers, et iii) le greffage, au sommet des piliers, d’entités fonctionnelles aux propriétés optiques

  • Titre traduit

    Rational design of molecular self-assemblies on graphite HOPG : steering bidimensional organization to access the bird dimension


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ([175] p.)
  • Annexes : Notes bibliogr. 146 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2008 404
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.