Les lymphocytes T régulateurs spécifiques du soi : clés de l’immunité des tumeurs

par Anne-Sophie Bergot

Thèse de doctorat en Immunologie

Sous la direction de David Klatzmann.

Soutenue en 2008

à Paris 6 .


  • Résumé

    En présence de tumeur, des lymphocytes T régulateurs (Tregs) et effecteurs (Teffs) sont recrutés dans le ganglion drainant et la tumeur. Les Teffs ne mènent au rejet tumoral qu’en l’absence de Tregs : les Tregs infiltrant la tumeur inhibent les Teffs CD8+ cytotoxiques via l’inhibition des CD4+ auxiliaires. Le recrutement des Tregs au niveau du ganglion drainant est un évènement précoce, à l’émergence de la tumeur : les Tregs, et surtout les Tregs mémoires, ont une cinétique de réponse mémoire contre les antigènes partagés par les cellules normales et tumorales, alors que les Teffs ont une cinétique de réponse primaire contre les néoantigènes tumoraux. Si les Teffs ont un phénotype mémoire contre la tumeur, ils ne sont alors plus sensibles à la suppression par les Tregs. En l’absence de Tregs, une bonne réponse effectrice nécessite la présence d’un bon antigène tumoral (rejet tumoral). Mais un antigène trop immunodominant peut restreindre la réponse effectrice et mener à l’échappement des tumeurs (nouveau variant)

  • Titre traduit

    Self specific regulatory T lymphocytes : keys of the tumor immunity


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (258 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 222-241. 410 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2008 399
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.