Etude théorique de phénomènes d'interférences au cours de collisions atomiques et moléculaires

par Nicolas Sisourat

Thèse de doctorat en Chimie - Physique

Sous la direction de Alain Dubois.

Soutenue en 2008

à Paris 6 .


  • Résumé

    Au cours de cette thèse, nous avons mis au point des modèles et des programmes informatiques originaux pour étudier les processus électroniques au cours de collisions entres particules lourdes (ion, atome ou molécule) pour des énergies allant de quelques keV à plusieurs MeV. Nous avons utilisé une approche semi-classique non perturbative, consistant à résoudre l'équation de Schrödinger dépendante du temps (ESDT) pour les électrons du système dans le champ des noyaux en mouvement. Deux types de méthodes ont été développées pour résoudre l'ESDT. La première, totalement numérique, repose sur la méthode des différences finies. La seconde, semi-analytique, consiste à développer la fonction d'onde sur des bases analytiques. Nous avons appliqué ces programmes à l'étude de plusieurs systèmes, en particulier pour la description de l'ionisation d'atomes ou de molécules par impact d'ions, ainsi que pour l'examen des processus biélectroniques lors de collisions ion-atome et ion-molécule.

  • Titre traduit

    Theoretical study of interference phenomena in atomic and molecular collisions


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (IV-183 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 177-183. 151 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2008 369
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.