Syndrome de Guillain-Barré et perturbations immunitaires

par Izumi Mori

Thèse de doctorat en Immunologie

Sous la direction de Guy Gorochov.

Soutenue en 2008

à Paris 6 .


  • Résumé

    Le syndrome de Guillain–Barré (SGB) consiste en une atteinte auto–immune aiguë du système nerveux périphérique. L’infection déclenchant l’atteinte neurologique est souvent détectée, et la date du début de la maladie est connue. Notre hypothèse était que le profil de la réponse immunitaire pourrait influencer non seulement l’évolution naturelle de la maladie, mais également la sensibilité au traitement par immunoglobulines intraveineuses (IgIv). Nous proposons ici le premier biomarqueur de l’efficacité du traitement par IgIv au cours du SGB. Une forte proportion de cellules B matures circulantes permettrait de prédire une bonne réponse aux IgIv. Par ailleurs, les traitements par IgIv entraînent une impressionnante mobilisation de plasmocytes, associée à une récupération rapide. Pour finir, nous montrons que les patients les plus sévères et les moins sensibles aux IgIv présentaient plus volontiers une expansion de cellules T cytomégalovirus–spécifiques. Il découle donc de ces observations que l’immunomonitorage au cours du SGB pourrait renseigner non seulement sur la physiopathologie de cette affection, mais également sur sa sensibilité aux IgIv.

  • Titre traduit

    Guillain-Barré syndrome (GBS) and perturbation of cellular and humoral immunity


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ([133] f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 102-121. 188 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2008 343
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.