Etude du contrôle de l’homéostasie des cellules souches des mélanocytes chez la souris

par Johanna Djian-Zaouche

Thèse de doctorat en Génétique

Sous la direction de Jean-Jacques Panthier.

Soutenue en 2008

à Paris 6 .


  • Résumé

    Les cellules souches adultes sont capables d’auto-renouvellement et de différenciation en progéniteurs d’un ou plusieurs lignages cellulaires. Elles assurent le renouvellement des tissus tout au long de la vie des organismes. Dans le but d’étudier les propriétés des cellules souches des mélanocytes, nous avons analysé le phénotype de dépigmentation de deux mutants murins : les premiers portent une mutation conditionnelle inactivant la voie Notch dans le lignage mélanocytaire, les seconds sont homozygotes pour la mutation patchwork. Nous avons confirmé que le pelage des mutants perte de fonction conditionnelle de la voie Notch blanchit précocement par déplétion de la population de cellules souches de mélanocytes, et avons montré que la voie Notch est nécessaire au contrôle de la différenciation des cellules du lignage mélanocytaire : elle intervient dans le maintien des cellules souches de mélanocytes dans un état indifférencié et dans la différenciation terminale des mélanoblastes en mélanocytes. Le pelage des mutants patchwork comporte un mélange de poils noirs et de poils blancs. Nous avons montré que les follicules pileux patchwork contiennent moins de cellules du lignage mélanocytaire que les follicules pileux sauvages, et que la mutation patchwork affecte plusieurs étapes de développement du lignage mélanocytaire : la colonisation des follicules pileux par les mélanoblastes embryonnaires, la formation et, de façon limitée, le maintien du pool de cellules souches de mélanocytes, ainsi que la différenciation terminale des mélanoblastes en mélanocytes

  • Titre traduit

    Study of control of melanocyte stem cells homeostasis in mice


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ([250] f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 89-110. 343 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2008 298
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.