Mécanismes émergents de résistance plasmidique aux quinolones chez les bactéries à Gram négatif

par Vincent Cattoir

Thèse de doctorat en Microbiologie

Sous la direction de Patrice Nordmann.

Soutenue en 2008

à Paris 6 .


  • Résumé

    Bien que la résistance aux quinolones chez les Enterobacteriaceae soit principalement d’origine chromosomique, la résistance plasmidique a été décrite récemment, et trois mécanismes ont été identifiés à ce jour : les protéines Qnr, l’aminoside acétyltransférase AAC(6’)-Ib-cr et la pompe d’efflux QepA. Les objectifs de ce travail ont été d’étudier d’une part les aspects moléculaires et génétiques de l’acquisition des gènes qnr et d’autre part la dissémination, la diversité et la source des déterminants Qnr et QepA. Nous avons identifié l’origine des gènes qnrS chez Vibrio splendidus. Puis, nous avons rapporté la présence d’un gène qnr (qnrS2) pour la 1ère fois chez une espèce de bacille à Gram négatif n’étant pas une entérobactérie (Aeromonas spp. ) à partir d’un environnement hydrique. Ce gène a été identifié au sein d’une nouvelle structure génétique appelée Mic (pour « Mobile Insertion Cassette »). Nous avons identifié une nouvelle séquence d’insertion (ISEcl2) associée au gène qnrS1 et à une nouvelle -lactamase à spectre restreint (LAP-1) que nous avons caractérisée. Des travaux de transposition in vitro ont identifié le rôle de mobilisation du gène qnrB par la séquence d’insertion ISEcp1, également à l’origine de l’émergence d’autres gènes de résistance codant pour les -lactamases à spectre étendu (BLSE) de type CTX-M. Nous avons également essayé d’obtenir par mutagénèse in vitro des mutants de gènes qnr de spectre élargi aux fluoroquinolones, mais aucun n’a été obtenu. Enfin, nous avons déterminé la prévalence des gènes qnr dans différentes collections de souches bactériennes et celle du gène qepA parmi une collection d’entérobactéries BLSE(+) provenant de France

  • Titre traduit

    Emerging mechanisms of plasmid-mediated resistance to quinolones in Gram-negative bacterial species


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (207 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 130-145. 250 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2008 287
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.