Malat1 : un ARN non-codant qui contrôle la synaptogenèse

par Delphine Bernard

Thèse de doctorat en Neurosciences

Sous la direction de Antoine Triller.

Soutenue en 2008

à Paris 6 .


  • Résumé

    La formation des synapses met en jeu de nombreux facteurs protéiques dont la régulation n'est pas ou peu connue. De nombreux ARN non-codants (ARNnc) sont exprimés et régulés dans le système nerveux central (SNC) mais peu de fonctions leur ont été attribué. Nous avons isolé un long ARNnc localisé dans les speckles nucléaires, appelé Malat1, enrichi dans les neurones du SNC et régulé au cours de la synaptogenèse. Nous avons montré que Malat1 est nécessaire au recrutement et/ou à la stabilisation de facteurs d'épissage particuliers, les protéines SR, aux sites de transcription actifs. Dans des cultures primaires de neurones, Malat1 régule l'expression de deux gènes synaptogéniques (neuroligine 1 et SynCAM) ainsi que la formation de synapses selon un mode autonome cellulaire. Des résultats préliminaires indiquent que Malat1 peut être induit par différents types de stress et au cours de pathologies neuronales dégénératives ou traumatiques. Ces données constituent un argument supplémentaire au consensus actuel qui place les ARNnc comme des acteurs primordiaux de la régulation de l'expression des gènes au cours du développement et du fonctionnement du SNC.

  • Titre traduit

    Malat 1 : a non-coding RNA that controls synaptogenesis


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ([146] p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.109-125. 322 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2008 279
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.