Spectroscopie térahertz ultrarapide et propriétés optiques non-linéaires de nanostructures semiconductrices

par Zhenyu Zhao

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Jérôme Tignon.

Soutenue en 2008

à Paris 6 .

  • Titre traduit

    Ultrfast terahertz spectroscopy and nonlinear optical properties of semiconductor nanostructures


  • Résumé

    Ce mémoire de thèse présente deux études expérimentales dans le domaine de la dynamique ultra-rapide des porteurs dans les nanostructures semiconductrices: 1. Le développement de la spectroscopie Térahertz dans le domaine temporel (THz-TDS) et son utilisation pour mesurer le gain d’un laser à cascade quantique GaAs/AlGaAs. 2. L’étude des effets de 3ième ordre en optique non linéaire dans des verres de Tellure dopés en nanocristaux AgCl, par "Z-scan" et mélange à quatre ondes (DFWM). A cette fin, nous avons d’abord construit un montage de spectroscopie Térahertz dans le domaine temporel avec deux sources de rayonnement différentes : la rectification optique dans un cristal non-lineaire <110> ZnTe et par ailleurs des antennes interdigités photoconductrices. Dans un premier temps, nous avons étudié la compétition entre la rectification optique, la génération de second harmonique, l’absorption à deux photons, et l’absorption par les porteurs libres. Le faisceau pompe subit une absorption à deux photons et le rayonnement THz émis est diminué, dans les conditions de focalisation, par l’absorption des porteurs libres. La réduction de l’émission THz dans les conditions de focalisation est expliquée, à condition de tenir compte des effets de la diffraction de la source THz sub-longueur d’onde. Dans un deuxième temps, nous avons étudié les propriétés de l’émission THz dans le domaine temporel et spectral d’un nouveau type d’antenne photoconductive interdigitée basée sur du GaAs semi-isolant, en fonction de la densité de porteurs et dans une gamme de température allant de 4. 2K à 270K. Les propriétés de l’émission THz sont linéaires pour de faibles tensions appliquées mais révèlent des effets de saturation pour des tensions importantes en raison de la diffusion inter-vallées de la bande  à la bande L. Les performances THz saturent aussi pour de fortes excitations laser à raison de l’écrantage des charges. La dynamique des porteurs à été étudiée expérimentalement pour différentes températures. Le spectre THz de l’émission se déplace vers les basses fréquences lorsque la température augmente. L’influence de la mobilité électronique est discutée. Dans une troisième partie, après avoir comparé les deux méthodes de génération THz ci-dessus et décidé d’utiliser les antennes photoconductives comme source d’excitation pour notre montage THz-TDS, nous avons étudié le gain et les pertes d’un laser à cascade quantique (LCQ) fonctionnant à 2. 9 THz. Nous avons étudié les variations du gain en fonction du courant injecté, à différentes températures. Nous avons mesuré les spectres d’amplitude et de phase THz, permettant une détermination directe du gain. A la fréquence de fonctionnement du LCQ, nous mesurons un gain de 6. 5cm-1. Des effets comme le « clampage » du gain et l’affinement spectral du gain sont observés et discutés. Pour finir, nous avons étudié le coefficient de polarisabilité d’ordre 3 des verres de Tellure (80TeO2-20Nb2O5) dopés en nanocristaux AgCl. Nous avons produit des échantillons par les techniques fonte-trempe et traitement thermique. Les résultats de la caractérisation révèlent qu’un traitement plus long augmente la tailles des nanocristaux qui donne lieu à l’apparition de plus de défauts et une plus grande déformation du réseau cristallin des nanocristaux aux interfaces avec le verre. Des états électroniques piégés apparaissent sous l’effet de la déformation de la structure cristalline. Une forte absorption à deux photons et une absorption des états électroniques piégés réduit le seuil de la limitation optique. Le coefficient polarisabilité non linéaire χ(3) augmente à cause de la formation des défauts et des états électronique localisés.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (XI-133 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 100-114. 159 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2008 264
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.