Réarrangements génomiques des rotavirus humains

par Nathalie Schnepf

Thèse de doctorat en Virologie

Sous la direction de Antoine Garbarg-Chenon.

Soutenue en 2008

à Paris 6 .


  • Résumé

    Le génome des rotavirus (RV) comporte 11 segments d’ARN double brin. Dans des conditions de haute multiplicité d’infection, un dysfonctionnement de l’ARN polymérase virale peut induire le réarrangement d’un segment d’ARN par duplication partielle de sa séquence. In vivo, la survenue de réarrangements n’a été décrite qu’au cours d’infections chroniques chez des enfants immunodéprimés. Nous avons caractérisé les segments 7 et 11 réarrangés (7R et 11R) d’une souche de RV humain. Nous avons montré que le segment 7R n’était pas stable lors de la propagation du virus en culture et subissait une délétion aboutissant à l’expression d’une protéine NSP3 modifiée. L’analyse des séquences des segments 7R et 11R nous a permis de proposer un mécanisme théorique du réarrangement, fondé sur les structures secondaires des ARNm. Nous avons ensuite montré que des réarrangements du segment 11 pouvaient survenir lors d’infections aiguës à RV chez des enfants immunocompétents. Ces réarrangements surviennent en des points précis de la séquence au niveau de courtes répétitions, qui pourraient intervenir dans le mécanisme du réarrangement. Lors de l’infection aiguë, les virus à génome réarrangé restent très minoritaires par rapport aux virus sauvages, peut-être du fait d’une vitesse de réplication virale amoindrie. Nous avons montré que les RV à segment 7R avaient une cinétique de réplication inférieure ou égale à celle de virus sauvages. Paradoxalement, lorsque ces virus sont mis en compétition avec des virus sauvages, le segment 7R est sélectionné dans la descendance virale, suggérant une encapsidation préférentielle du segment réarrangé par rapport à son homologue normal lors de la réplication.

  • Titre traduit

    Gene rearrangements of human rotaviruses


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ([VI]-233 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 196-233. 720 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2008 245
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.