Modélisation de l'effet de la forme de l'inclusion sur le comportement élasto-inélastique des polycristaux hétérogènes

par Mohamed Radi

Thèse de doctorat en Mécanique des matériaux

Sous la direction de Akrum Abdul-Latif.

Soutenue en 2008

à Paris 6 .

  • Titre traduit

    Modeling of the grain shape effect on the elastic-inelastic behavior of heterogeous polycrystals


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L’objectif central de ce travail est de développer un modèle micromécanique capable de décrire l’effet de la forme de l’inclusion (grain) sur le comportement élasto-inélastique des polycristaux métalliques de type CFC. Le modèle est exprimé dans le cadre de l’approche auto-cohérente et de la plasticité dépendante du temps. En se basant sur le tenseur d’Eshelby, ce modèle considère que le comportement élastique est compressible. L’approche adoptée suppose que la forme de l’inclusion est ellipsoïdale, de demi-axes a, b et c tels que a≠ b≠ c. L’écriture du second principe conduit à la loi d’état et de la dissipation a conduit à un modèle qui rend bien compte des principaux phénomènes observés, au niveau macroscopique, en plasticité. L’écrouissage cinématique (effet Bauschinger et translation du centre de la surface de charge) est correctement décrit à l’échelle macroscopique grâce à la relation d’interaction. A l’échelle granulaire, deux configurations différentes sont traitées. En effet, la première considère à la fois que l’inclusion et la matrice ont un comportement élastique isotrope, alors que la deuxième prend en considération l’anisotropie du comportement de l’inclusion. Cette relation d’interaction peut aussi décrire proprement l’effet de l’écrouissage cinématique au niveau macroscopique dû à l’existence du comportement élastique granulaire dans la loi d’interaction, en raison de la nature élastique de l’accommodation intergranulaire. Une vaste étude paramétrique relative au rôle de chaque paramètre clé du modèle est effectuée. Les réponses du modèle aux différentes échelles sont enregistrées et étudiées. Une attention particulière est donnée à l’évolution de la surface de charge en plasticité et à l’effet de la forme sur son évolution. De plus, une analyse quantitative est menée pour confronter les résultats provenant des simulations numériques du modèle aux résultats expérimentaux en traction monotone pour trois matériaux métalliques.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ([VI]-173 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 156-158. 152 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2008 230
  • Bibliothèque : École normale supérieure. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Archives / LMT / THE RAD
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.