Développement et modélisation de capacités d’interactions homme-robots : l’imitation comme modèle de communication

par Ken Prepin

Thèse de doctorat en Sciences cognitives

Sous la direction de Jacqueline Nadel.

Soutenue en 2008

à Paris 6 .


  • Résumé

    Comment modéliser une communication homme-robot intuitive pour l’homme, émergent en dehors de tout protocole d’interaction ? Nous avons répondu par la modélisation de la fonctionnalité de communication de l’imitation, où sont présentes les caractéristiques de toute dyade qui communique : synchronie, tour de rôle et attention conjointe. En soumettant 50 dyades mère-bébé à trois protocoles d’interaction télévisée manipulée techniquement, nous avons contribué à montrer que la synchronie informe sur l’état de l’interaction, à la frontière entre la perturbation réciproque et l’enrichissement mutuel. En construisant une dyade de robots, chacun équipé d’un bras et d’une caméra, au sein de laquelle émerge un tour de rôle, nous avons montré que la communication peut-être modélisée comme un couplage de systèmes dynamiques, sans représentation de l’autre. Enfin, en étudiant théoriquement une architecture dédiée à l’attention conjointe [Hosoda et al. , 2004], nous avons mis en évidence la nécessité,de différencier la chronométrie de ce qui constitue le contexte commun (dans l’imitation c’est l’action) et la chronométrie des micro-signaux régulant l’interaction. Les robots n’interagissent toujours pas avec les humains de manière intuitive, cependant la voie est ouverte : en développement humain, en développement robotique et en le formalisant, nous avons participé à montrer que la communication est avant tout un couplage et que le contexte commun entre les partenaires de l’interaction se construit par l’interaction elle-même.

  • Titre traduit

    Development and modelisation of human-robot interaction capabilities : imitation as a model of communication


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (224 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.191-207. 223 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2008 224
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.