Rôle de la vergence oculomotrice dans le contrôle de la posture

par Thanh-Thuan Lê

Thèse de doctorat en Sciences cognitives

Sous la direction de Zoï Kapoula.

Soutenue en 2008

à Paris 6 .


  • Résumé

    Cette thèse traite de l’équilibre postural orthostatique chez l’Homme jeune ou âgé. Plusieurs sources d’informations sont utilisées (somesthésique, proprioceptive, vestibulaire et visuelle) pour maintenir la posture. Le but de la thèse est de montrer le rôle de la convergence des yeux (angle des axes optiques) qui varie selon la distance. L’Etude 1 montre que l’augmentation de la convergence, lorsqu’on fixe en vision proche ou lorsqu’on porte des prismes convergents, améliore la stabilité posturale. Cette amélioration est attribuée aux signaux efférents et proprioceptifs de la convergence. L’Etude 2 montre que la relation entre l’angle de convergence et la stabilité posturale n’existe qu’en vision binoculaire ; peut-être qu’en vision monoculaire, l’angle de convergence varie peu. L’Etude 3 apporte un regard nouveau sur le test de Romberg, traditionnellement considéré comme évaluant le rôle de la vision : la forte instabilité posturale avec les yeux fermés par rapport aux yeux ouverts est observée seulement en vision proche ou intermédiaire (< 90 cm). Ce résultat indique un rôle combiné de la vision et des signaux de la convergence. L’Etude 4 montre que l’exécution des saccades, horizontales ou verticales, améliore la stabilité posturale. Enfin, l’Etude 5 montre une instabilité posturale chez les personnes présentant des symptômes de fatigue visuelle, céphalées et vertiges associés à des troubles de la vergence. L’ensemble de ces études a une importance théorique et clinique et ouvre de nouvelles voies de recherche.

  • Titre traduit

    Role of oculomotor vergence in the postural control


  • Résumé

    The present thesis concerns human orthostatic postural balance in the young and in the elderly. Several sensory modalities are used in order to maintain postural stability (somatosensory, proprioceptive, vestibular and visual information). The objective of the thesis is to demonstrate the role of convergence of the eyes (angle of the visual axes) which varies with the distance. Study 1 shows that an increased angle of convergence, for instance when fixating at near distance or when fixating through convergent prisms, improves postural stability. This improvement is attributed to the efferent and proprioceptive signals of convergence. Study 2 shows that this relationship between distance-convergence angle and postural stability exists only under binocular viewing; possibly because under monocular viewing, there is only little variation of convergence angle. Study 3 provides a novel view of the Romberg test, considered traditionally to be an evaluation of the role of vision: higher postural instability with the eyes closed than with the eyes open is observed only for near or intermediate viewing distances (< 90 cm). This result suggests a combined effect of vision and convergence signals. Study 4 shows that saccade generation improves postural stability, regardless whether they are horizontal or vertical. Finally, Study 5 shows high postural instability in subjects with symptoms of visual fatigue, headaches and vertigo associated with vergence trouble. Taken together, these studies have important implications for the field of postural balance, both theoretical and clinical, and suggest new experimental approaches.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ([VI]-202 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.127-138. 162 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2008 178
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.