Connaissance et synthèse en vue de la conception et la réutilisation de circuits analogiques intégrés

par Ramy Iskander

Thèse de doctorat en Informatique et micro-électronique

Sous la direction de Alain Greiner.

Soutenue en 2008

à Paris 6 .


  • Résumé

    Les concepteurs des circuits intégrés VLSI ont inventé des méthodes permettant d'exploiter la complexité croissante des circuits intégrés à haute densité d'intégration. L'une d'elles consiste à concevoir des systèmes embarqués sur puce (SoC) à l'aide de blocs pré-existants et déjà validés (appelés IP, comme Intellectual Property), qu'ils aient été élaborés en interne à l'entreprise réalisant le SoC ou issus d'une tierce partie. S'il existe un flot descendant bien établi pour concevoir les blocs intégrés numériques, la conception de circuits analogiques reste toujours une opération sur mesure. Dans cette thèse, nous proposons une méthode pour automatiser le dimensionnement et la polarisation d'un circuit analogique dans le cas général, conduisant ainsi à une définition possible d'un IP analogique. Cette méthode permet de générer automatiquement une procédure pour calculer les dimensions d'une topologie électrique connue et son point de fonctionnement en se fondant sur l'expression de la connaissance du concepteur.

  • Titre traduit

    Knowledge-aware synthesis for analog integrated circuit design and reuse


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (XLIV-274 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 263-274. 136 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie . Section Mathématiques-Informatique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2008 169
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.