Variabilité climatique récente en France : l'apport des isotopes de la cellulose du bois final des chênes de Fontainebleau

par Nathalie Etien

Thèse de doctorat en Sciences de l'environnement d'Ile de France

Sous la direction de Valérie Masson-Delmotte.

Soutenue en 2008

à Paris 6 .


  • Résumé

    Nous avons développé une nouvelle méthodologie pour estimer les variations passées des températures maximales de saison de croissance à Fontainebleau (nord de la France grâce à la combinaison, par un modèle linéaire, de deux proxies indépendants et de résolution annuelle : (i) les mesures de δ18O conduites sur la cellulose des chênes vivants et des poutres de chênes de la forêt et des bâtiments historiques de Fontainebleau, (ii) les données historiques publiées des date de vendange de Bourgogne. Nous nous sommes d’abord attaché à définir les limites et les précautions associées à notre méthode de mesure (une incertitude de ±0,1‰ sur les mesures de δ13C et de ±0,25‰ sur les mesures de δ18Oest garantie) et de calibration (±1,1°C). Nous avons produit une reconstruction des températures maximales de saison de croissance (d’avril à septembre) pour les années 1596 à 2000. Les caractéristiques de ces deux signaux (indépendance, précision, très forte corrélation avec les températures maximales de saison de croissance et absence de traitement statistique des données) ont permis d’obtenir une reconstruction conservant la variabilité interannuelle, décennale et centennale des températures ainsi que les valeurs extrêmes. Notre reconstruction est susceptible de former une série de référence de la variabilité des températures maximales de saison de croissance pour les régions tempérées d’Europe de l’Ouest

  • Titre traduit

    Recent climate variability in France by the analysis of tree ring cellulose stable isotopes of Fontainebleau oaks final wood


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (258 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 157-170. 215 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Sciences de la Terre Recherche - cartothèque - CADIST.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2008 147
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.