Carbocyclisation de dérivés insaturés de sucres : exploitation de quelques possibilités offertes par la double liaison carbone-carbone exocyclique

par Aurélie Deleuze

Thèse de doctorat en Chimie organique

Sous la direction de Matthieu Sollogoub.

Soutenue en 2008

à Paris 6 .


  • Résumé

    Les dérivés de sucre possédant une double liaison exocyclique sont des candidats idéaux pour réaliser des réactions de réarrangement induites par les acides de Lewis (à base de titane et d’aluminium en particulier). En jouant sur la différence de fonctionnalisation de la double liaison carbone-carbone, il est alors envisageable de synthétiser un grand nombre des cycles polyfonctionnalisés tels que des carbasucres, inositols, cycloheptanes polyhydroxylés. . . Par transformations successives de l’α-D-glucopyranoside de méthyle (précurseur commercial commun à toutes les synthèses), il a été possible de synthétiser des molécules fonctionnalisées différemment au niveau de la double liaison carbone-carbone exocyclique, et de les soumettre aux conditions de réarrangement. Si la synthèse de cycloheptanes polyhydroxylés et d’inositols s’est avérée décevante, différents carbasucres ont en revanche pu être synthétisés. En particulier, la première synthèse de gem-difluoro-carbasucres en série glucose et mannose a été réalisée. En série glucose, selon la nature de l’acide de Lewis utilisé pour le réarrangement, il a également été possible de contrôler la stéréosélectivité afin d’obtenir exclusivement le 5a-gem-difluoro-carba-α- ou le 5a-gem-difluoro-carba-β-D-glucopyranose. Cette nouvelle voie de synthèse de carbasucres a également permis d’obtenir le 2,3,4-tri-O-benzyl-5a-carba-α-D-glucopyranose.

  • Titre traduit

    Carbocyclization of unsatured sugars : playing around the exocyclic carbon-carbon double bond


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (296 p.)
  • Annexes : Bibliogr. en fin de chapitres. 147 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2008 141
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.