Interface quantique atomes-champ en régime de variables continues

par Jean Cviklinski

Thèse de doctorat en Physique quantique

Sous la direction de Elisabeth Giacobino.

Soutenue en 2008

à Paris 6 .


  • Résumé

    Ce travail est consacré à l’étude quantique du couplage du spin collectif d’un ensemble d’atomes avec le champ électromagnétique. Nous avons généré des états comprimés du champ par interaction non-linéaire en cavité avec un nuage d’atomes froids de césium se comportant comme un milieu Kerr. Nous montrons ensuite expérimentalement que l’état quantique d’un faisceau lumineux peut être transféré à une cohérence Zeeman de grande durée de vie par transparence induite électromagnétiquement dans une vapeur de césium. Deux quadratures du champ qui ne commutent pas ont été stockées simultanément puis relues sans leur ajouter de bruit. Enfin, deux protocoles sont proposés pour réduire directement les fluctuations quantiques du moment angulaire collectif d’un ensemble d’atomes, soit en exploitant les non-linéarités apparaissant lors d’un piégeage cohérent de population, soit par l’intermédiaire de mesures quantiques non-destructives d'alignement utilisant un coouplage linéaire par effet Raman

  • Titre traduit

    Atoms-field quantum interface in the continuous variable regime


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ( VIII-229 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 219-229. 135 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2008 135
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.