Apprentissage implicite du contexte visuel et guidage de la perception : expériences MEG et EEG intracrânien

par Maximilien Chaumon

Thèse de doctorat en Sciences cognitives

Sous la direction de Catherine Tallon-Baudry.

Soutenue en 2008

à Paris 6 .


  • Résumé

    Le contexte guide la perception de manière inconsciente. En vision, il est utilisé pour fa¬ciliter la reconnaissance et la recherche d’objets. Nous avons élaboré un protocole expérimental pour étudier l’influence du contexte sur la recherche visuelle. Dans une étude en magnétoencéphalographie (MEG), nous avons montré que des oscillations dans la bande de fréquence gamma (30-48 Hz) contribuent a l’apprentissage du contexte qui biaise ensuite le traitement cérébral avant 100 ms. Des enregistrements effectués dans la même tâche chez des patients épileptiques implantés d’électrodes intracrâniennes montrent que les régions du lobe temporal antérieur sont impliquées dans l’exploitation des relations entre contexte et cible. L’activité gamma permettrait la création et l’affûtage d’une représentation neuronale efficace activée rapidement, permettant la prise en compte de l’expérience vécue dès les étapes précoces du traitement sensoriel.

  • Titre traduit

    Implicit learning of visual context and perceptual guidance : MEG and intracranial EEG experiments


  • Pas de résumé disponible.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2008 par [CCSD] [diffusion/distribution] à Villeurbanne

Apprentissage implicite du contexte visuel et guidage de la perception : expériences MEG et EEG intracrânien

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (171 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 162-171. 285 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?