Les essais thérapeutiques au Liban : réflexions éthiques

par Fadi Abou Mrad

Thèse de doctorat en Éthique médicale et de médecine légale

Sous la direction de Christian Hervé et de André Mégarbané.

Soutenue en 2008

à Paris 5 en cotutelle avec l'Université Saint-Joseph, Beyrouth .


  • Résumé

    Cette étude est la première à analyser la situation au Liban en ce qui concerne l'encadrement éthique des essais thérapeutiques afin de la comparer aux deux grands groupes de pays : industriels et en voie de développement. L'enquête nationale a été effectuée dans 144 hôpitaux exerçant dans le milieu intercommunautaire libanais. Trois outils méthodologiques ont été utilisés : Questionnaires (Comité d'éthique de la recherche [CER], firmes pharmaceutiques, malades), entretiens semi-directifs et interviews. L'analyse de la qualité éthique de la légitimité des travaux des CER a été faite selon la grille de Berdeu. Il existe une hétérogénéité des pratiques pour des définitions essentielles que sont la recherche biomédicale et ses limites. La régulation des CER est plutôt permissive aux chercheurs et aux promoteurs industriels. Les enjeux sur l'avenir des recherches et la protection des personnes impliquées sont majeurs. L'expertise scientifique au sein des CER ainsi que les critères employés dans la détermination des avis éthiques posent un grand problème. L'absence d'un système de pharmacovigilance ou d'une autorité compétente de sécurité sanitaire aggrave la situation. La piste est ouverte au promoteur industriel et le véritable objectif des essais cliniques est questionné. Le pays doit décider dans quelle mesure il acceptera et soutiendra les investigations cliniques et scientifiques impliquant la participation des citoyens. C'est une mission prioritaire et indispensable pour éviter que la recherche ne se transforme en oppression et manipulation du sujet humain.

  • Titre traduit

    Clinical Trials in Lebanon : Ethical Reflections


  • Résumé

    This study is considered the first to analyze the situation in Lebanon concerning the ethical frame of therapeutic trials in order to compare to the two largest groups of industrials and developing countries. The national survey was held in 144 hospitals working in the Lebanese environment characterized by a plurality of communities. Three methodological tools were used: a questionnaire (IRB, pharmaceutical companies, patients), direct and semi-direct interviews. The analysis about the ethical quality of IRB works legitimacy was developed according to Berdeu chart. There is an heterogeneity in the practices of essential definitions regarding biomedical research and its limitations. IRB regulations are rather permissive to researchers and industrial promoters. The future of research and the protection of concerned participants are at stake. The scientific expertise within IRBs, and the criteria applied in determining ethical opinions are major concerns. The absence of a pharmacovigilance system or of a competent authority in health safety increases the seriousness of the current situation. The field is now open to industrial promoters, and the right goal of clinical trials is under questioning. The country has to decide to which extent it will accept and support clinical and scientific investigations implying citizens' participation. This mission is essential and necessary to avoid transforming research into oppression and manipulation of the human being.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (312 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 217-228

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque médicale Cochin-Port Royal (Paris). Service commun de la documentation. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.