Oncogenèse et différenciation des léiomyocarsomes : rôle de l'amplification du chromosome 17p dans la biologie de ces tumeurs

par Gaëlle Pérot

Thèse de doctorat en Biologie cellulaire et moléculaire

Sous la direction de Alain Aurias.

Soutenue en 2008

à Paris 5 .


  • Résumé

    Les léiomyosarcomes (LMS) sont des sarcomes des tissus mous de l'adulte extrêmement agressifs malgré leur différenciation musculaire lisse très marquée. Ils présentent des profils génomiques très complexes, caractérisés par de nombreux remaniements chromosomiques proches de ceux observés dans les sarcomes pléomorphes indifférenciés. Cette thèse montre qu'un sous-groupe de LMS, rétropéritonéaux pour la plupart, présentent une amplification et une surexpression du gène MYOCD, gène localisé sur le bras court du chromosome 17. La myocardine est un cofacteur du SRF, essentiel à la différenciation musculaire lisse. Son amplification pourrait donc être responsable de la différenciation de ces tumeurs. L'inhibition de l'expression du gène MYOCD dans une lignée de LMS a montré que la myocardine est impliquée dans la différenciation musculaire lisse, la prolifération et la migration de ces tumeurs. Enfin, des altérations des gènes TPS3 et COPS3, situés sur le chromosome 17p, pourraient également être impliquées dans l'oncogenèse de ces tumeurs.

  • Titre traduit

    Leiomyosarcomas oncogenesis and differentiation: involvement of the 17p chromosome amplification in the tumor biology


  • Résumé

    Leiomyosarcomas (LMS) are aggressive soft tissue sarcomas despite a marked smooth muscle differentiation. They present with complex genomic profiles similar to those observed in pleomorphic undifferentiated sarcomas. This thesis shows that a sub-group of predominantly retroperitoneal LMS amplifly and overexpress the MYOCD gene on the short arm of chromosome 17. Myocardin is an SRF cofactor which is essential for smooth muscle differentiation. Therefore, its amplification could be responsible of these LMS smooth muscle differentiation. By inhibiting MYOCD expression in an LMS cell line I show that LMS smooth muscle differentiation is concomitantly inhibited as is tumor proliferation and migration. Finally, TP53 and COPS3 - two additional genes located at 17p — are also misregulated and may contribute to the development of LMS.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (219 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 190-219

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque médicale Cochin-Port Royal (Paris). Service commun de la documentation. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.