Etude de l'altération du vieillissement de C. Elegans par sa flore intestinale

par Simon Baeriswyl

Thèse de doctorat en Biologie cellulaire et moléculaire

Sous la direction de Ivan Matic.

Soutenue en 2008

à Paris 5 .

  • Titre traduit

    Etude de l'altération du vieillissement de C. Elegans par sa flore intestinale


  • Résumé

    Aging theory holds that populations exposed to higher environmentally imposed mortality evolve faster aging. It has been postulated that the presence of parasites causing high extrinsic mortality may trigger an inducible acceleration of host aging. I tested this hypothesis in a detailed and systematic investigation of how the aging patterns of genetically identical Caenorhabditis elegans can be altered by human opportunistic pathogen or innocuous strains of Escherichia coli. My results suggest that pathogenic bacteria trigger a re-allocation of resources from body maintenance to reproduction and antimicrobial defense, causing faster accumulation of damage and thus faster aging. I also observed that mortality increased at a slower rate in old worms, a phenomenon known as mortality deceleration. I formulated a mathematical model explaining why the deceleration of mortality occurred earlier and at higher levels of mortality when the worms were grown in contact with more virulent bacteria.


  • Résumé

    La théorie du vieillissement soutient que les populations exposées à une mortalité extrinsèque élevée évoluent à vieillir plus vite. Il a été postulé que la présence de parasites peut induire une accélération du vieillissement de l'hôte. J'ai testé cette hypothèse en étudiant comment les profils de vieillissement des Caenorhabditis elegans génétiquement identiques peuvent être changés par des souches d'Escherichia coli de pathogénicité variable. Mes résultats suggèrent que les bactéries pathogènes déclenchent une re-allocation des ressources de l'entretien à la reproduction et à la défense antimicrobienne, entraînant une accumulation de dommages plus rapide et donc un vieillissement plus rapide. J'ai également observé une décélération de mortalité dans de vieux vers. J'ai formulé un modèle mathématique expliquant pourquoi la décélération de la mortalité s'esl produite plus tôt et à des niveaux de mortalité plus élevés pour des vers en contact avec des bactéries plus virulentes.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (139 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 123-139

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.