Mécanismes moléculaires de régulation de la durée de vie des cellules dentritiques spléniques murines

par Pascale Rialland

Thèse de doctorat en Immunologie

Sous la direction de Sebastian Amigorena.

Soutenue en 2008

à Paris 5 .


  • Résumé

    La durée de vie des cellules dendritiques (CDs) contrôle l'amplitude des réponses immunitaires et la tolérance mais les mécanismes moléculaires précis régulant leur survie in vivo sont méconnus. Les cellules Bid-/- résistent à l'apoptose induite par différentes voies cytotoxiques. J'ai montré que la cross-présentation des antigènes aux lymphocytes T est accrue dans des souris Bid-/- en absence de signaux de maturation. Nous n'avons pas pu confirmer l'hypothèse selon laquelle cette augmentation de cross-présentation serait due à un défaut d'élimination des CDs immatures par les LTs. J'ai montré que l'injection de poly(I:C) induit in vivo l'apoptose des CDs conventionnelles spléniques murines, apoptose reposant en partie sur le récepteur cytosolique MDA-5. En réponse au poly(I:C), les CDs CD8α+ produisent des interférons de type I qui contrôlent leur durée de vie. J'ai ainsi mis en évidence une nouvelle voie d'apoptose des CDs par les ARNdb et un nouveau rôle immunorégulateur des IFN-I.

  • Titre traduit

    Molecularmechanisms of regulation of the lifespan of murine splenic dendritic cells


  • Résumé

    Regulation of dendritic cell (DC) lifespan contributes to the maintenance of tolerance and to the regulation of immune responses amplitude. However, the molecular mechanisms involved in this control are not fully elucidated. Bid-/- cells are resistant to apoptosis induced by different cytotoxic pathways. I show that antigen cross-presentation to T lymphocytes is improved in Bid-/- mice in absence of inflammatory signals. We postulated that this increased cross- presentation could be due to a defect of immature DC elimination by T lymphocytes, hypothesis we couldn't confirm. We also show that poly(LC) injection induces splenic conventional DC apoptosis in vivo. Apoptosis relies partially on recognition of poly(I:C) by the cytosolic receptor MDA-5. CD8α+ DCs respond to poly(I:C) by producing type I interferons, that control their lifespan. Our results highlight a new pro-apoptotic pathway in DCs induced by poly(I:C) and identify a new feedback regulatory role for the type I IFN response.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (165 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 142-164

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque médicale Cochin-Port Royal (Paris). Service commun de la documentation. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.