Modifications transcriptionnelles induites par la morphine chez le rat : comparaison sang/cerveau

par Stéphane Desjardins

Thèse de doctorat en Pharmacologie, biologie cellulaire et moléculaire

Sous la direction de Florence Noble.

Soutenue en 2008

à Paris Descartes .


  • Résumé

    L'administration d’opiacés conduit à des altérations d’expression de gènes. Pour des maladies neurologiques, il existe une corrélation entre l'expression de gènes au niveau du SNC et le sang. Notre objectif est d’étudier cette corrélation dans la dépendance à la morphine. Une étude du transcriptome de PBMC de rats dépendants à la morphine a montré 812 gènes modulés. L’expression à +12h et +36h après le début du sevrage a été validée pour 20 gènes décrits comme modulés dans le cerveau par la morphine. Nous avons étudié l’expression de Adcy5, Gng11, Mir16, Rgs10, Grk5 dans 4 régions du cerveau impliquées dans la dépendance : le noyau accumbens, le striatum, le cortex préfrontal, l’hippocampe. L'augmentation de Gprk5 trouvée dans les PBMC est confirmée dans le cortex et le noyau accumbens par hybridation in situ. Ces travaux confirment la corrélation d’expression dans le sang et le cerveau, notamment de Grk5, un gène particulièrement impliqué dans les mécanismes de dépendance à la morphine

  • Titre traduit

    Effects of chronic morphine on gene expression in rat. Comparison between blood/brain


  • Résumé

    Chronic opiates exposure is responsible for genes expression alterations. In some brain diseases, there is a correlation between gene expression in CNS and in peripheral blood cells. The aim of our work is to investigate this correlation in morphine treated rats. Microarray study revealed 812 differentially expressed gene transcripts in PBMCs of morphine-dependent rats. The regulation of about 20 selected genes 12h and 36h after the last injection was validated. We then investigated the expression of some of these genes (Adcy5, Gng11, Mir16, Rgs10, Gprk5) in 4 brain regions involved in drug dependence: nucleus accumbens, striatum, prefrontal cortex and hippocampus. The increased expression of Gprk5 in PBMCs was confirmed in the frontal cortex and the nucleus accumbens by in situ hybridization. Morphine treatment induces gene expression patterns in PBMCs similar to reported gene expression in brain and focused on Gprk5 gene expression, which is involved in morphine-dependence mechanisms

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (164 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 152-164

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TPHB 10504
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.