Evaluation de l'environnement domestique de nouveau-nés franciliens

par Claire Dassonville

Thèse de doctorat en Pharmacie

Sous la direction de Isabelle Momas.

Soutenue en 2008

à Paris Descartes .


  • Résumé

    L’objectif de notre travail a été de documenter les niveaux intérieurs de différents aérocontaminants et d’en identifier les déterminants. Nous avons mené une étude environnementale dans 196 logements de nouveau-nés issus d’une cohorte francilienne, combinant des questionnaires avec des mesurages répétés d’aérocontaminants biologiques et chimiques. S’agissant de la contamination biologique (endotoxines, moisissures, acariens) de nos logements de nouveau-nés, elle s’avère faible et proche du bruit de fond. Quant à la pollution chimique par les aldéhydes, elle est omniprésente et apparaît comparable à celle retrouvée dans des études antérieures. A côté des paramètres de confort et d’aération, les principales sources intérieures des aldéhydes, continues (type et âge des matériaux d’ameublement et de revêtement) ou discontinues (combustions, produits ménagers, bricolage) ont bien été identifiées par le questionnaire. L’extrapolation des modèles construits à l’ensemble des logements des nouveau-nés recrutés ne semble pas envisageable pour les aérocontaminants biologiques, mais le serait pour les aldéhydes

  • Titre traduit

    Domestic environment assessment of Paris newborn babies


  • Résumé

    The aim of our study was to estimate the levels of biological contaminants and chemical pollutants in the indoor air and then to identify their determinants. We carried out an environmental study in 196 dwellings of newborn babies recruited from a birth cohort, combining questionnaire and repeated measurements. Biological contaminants concentrations (endotoxins, fungi, house dust mites) were low, close to background level. As for aldehydes, levels were in line with previous studies. Analysis also helped to highlight the housing factors associated with aldehyde concentrations in homes: apart from comfort and aeration parameters, the main indoor aldehyde sources were either continuous (age and type of building materials and coverings), or discontinuous (smoking, use of air fresheners and cleaning products, DIY. . . ). However not possible for airborne biological contaminants, the extrapolation of theses models to the whole infants’ cohort may be interesting for aldehydes

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (150-[74]-88 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 139-149

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TPHB 10370
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.