Trajectoires scolaires et identités étudiantes en milieu carcéral : "l'évasion par le haut"

par Fanny Salane

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Gabriel Langouët.


  • Résumé

    Cette thèse vise à analyser comment l'identité étudiante prend sens dans un contexte peu étudié comme espace de scolarisation, la prison, et, plus généralement, comment elle se construit à distance et hors de l'université. La recherche, réalisée par questionnaires et par entretiens auprès de personnes incarcérées, propose une analyse des caractéristiques de leurs trajectoires scolaire, sociale, professionnelle et carcérale, et de leurs manières d'être et de se sentir étudiant en prison. Elle montre que les modes d'entrée dans les études et d'affiliation au monde étudiant diffèrent selon la dynamique dans laquelle s'inscrit la scolarité : en continuité ou en rupture avec la trajectoire scolaire et socioprofessionnelle antérieure. Le fait d'être en prison - « effet institution » - et dans une prison particulière - « effet établissement » - induit des tactiques d'adaptation qui influencent l'expérience scolaire des « détenus-étudiants » et témoignent de leurs tentatives de protection, de maintien ou de conversion identitaires. Cependant, au-delà du poids des contraintes institutionnelles et contextuelles, la discipline et la structure de scolarisation ont également un fort impact sur leurs manières d'étudier, comme pour les étudiants à l'extérieur. L'enquête de terrain souligne que les mécanismes d'identification au statut d'étudiant sont liés à l'expérience scolaire et carcérale, au rapport aux études, mais surtout aux relations construites avec d'autres individus autour'des études. Le sens attribué à l'identité étudiante par les « détenus-étudiants » dépend donc étroitement de celui attribué par les autres, dans et surtout hors de la sphère carcérale.

  • Titre traduit

    Academic paths and student identities in prison : "escaping the way up"


  • Résumé

    This thesis aims at analyzing the sense of student's identity in a hardly studied educational context, prison, and, more generally, how this identity is constructed within long distance education and outside of university. This research carried out with inmates by using questionnaires and interviews, offers an analysis of the characteristics of their educational, social, professional and prison trajectory, as of their way of being and considering themselves as a student while being imprisoned. It shows that the ways of entering into education and the affiliation to the students' world differ according to the dynamics that education is involved in: in continuity or rupture with the former educational, social and professional trajectory. The fact to be in prison - "the institution effect" - and in a specific prison - "the establishment effect" induces adaptive strategies influencing the educational experience of "inmate-students" and reveal their attempts to protect, maintain or convert their identities. However, beyond the weight of institutional and contextual constraints, the chosen discipline and the educational structure do also have a strong impact on their ways to study, as it is for the students outside. The fieldwork highlights that the mechanisms to identify with the student status are connected to the educational and prison experience, to the link with education, but especially to the relationships that are built with other individuals around their education. The sense "inmate-students" attribute to student identity therefore depends strongly on the sense attributed by others, inside and especially outside the prison sphere.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2010 par la Documentation française à Paris

Être étudiant en prison : l'évasion par le haut


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (490 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 405-421. Index

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes - Bibliothèque de Sciences Humaines et Sociales Descartes - CNRS (Paris). Service commun de la documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 11987
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2010 par la Documentation française à Paris

Informations

  • Sous le titre : Être étudiant en prison : l'évasion par le haut
  • Dans la collection : Études et recherche
  • Détails : 1 vol. (251 p.)
  • ISBN : 978-2-11-007916-9
  • Annexes : Bibliogr. p. 227-238. Notes bibliogr.
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.