La politique d'éducation de base au Cameroun : la décentralisation, entre postures officielles et réalités locales

par Paule Christiane Bilé

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Catherine Agulhon et de Séverin Cécile Abega.

Soutenue en 2008

à Paris 5 .


  • Résumé

    L'actuelle politique d'éducation de base s'inscrit dans le cadre plus vaste de la lutte contre la pauvreté, avec la décentralisation de Faction publique. A cet effet, elle est amenée à ajuster continuellement ses éléments, dans un contexte diversifié et variable. Que ce soit à Yaoundé ou à Maroua, on constate que dans les écoles primaires du Cameroun, il existe un écart constant et considérable entre les discours officiels et les logiques qui orientent le comportement des acteurs. Les seuls réaménagements administratifs ne réussissent pas à résoudre les multiples problèmes, et l'absence de contrôle justifie des pratiques hors-normes, dans un mécanisme qui est à la base du fonctionnement réel des écoles primaires. Au-delà des spécificités liées à chaque milieu, des convergences existent : le déséquilibre entre le centre et la périphérie, la nécessaire redéfinition des rôles et surtout la revalorisation des moyens qui vont avec. Les tentatives actuelles dans ce sens relèvent plus du tâtonnement que du projet à long terme, alors que la concertation est plus que jamais primordiale.

  • Titre traduit

    The basic education policy in Cameroun : official postures and local realities


  • Résumé

    The current policy of basic education lies within the vaster scope of the fight against poverty and the decentralization of the public action. Thus, it has to adjust its elements continuously in a diversified and variable context. Was it in Yaounde or Maroua, it is noted that in the primary schools of Cameroun there's a constant and considerable difference between the official speeches and logics which direct the behaviour of the actors. The administrative reorganisations are not enough in solving the multifaceted problems, and the lack of control justifies out-standards practices In a mechanism which is at the base of the primary schools' real functionin<> Beyond specificities related to each environment, there are convergences: imbalance between the centre and the periphery, the necessary redefinition of the roles and especially the revalorization of the means. The current attempts in that way are more of the groping than the long-term plan, whereas the dialogue is more than ever of primary importance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (334 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 309-323

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes - Bibliothèque de Sciences Humaines et Sociales Descartes - CNRS (Paris). Service commun de la documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.