Du fait divers au débat public : représentations médiatiques, sociales et politiques actuelles des violences faites aux femmes en Egypte, en Jordanie et dans les Territoires palestiniens

par Nisrin Abu Amara

Thèse de doctorat en Sciences sociales

Sous la direction de Léon Gani.

Le jury était composé de Léon Gani, Isabelle Attané, Bernard Valade, Jacques Véron.


  • Résumé

    Dans le contexte d'un débat international sur les violences faites aux femmes, au Proche-Orient, ces violences font l'objet d'un récent débat médiatique, politique et social. La thèse se divise en trois parties dans lesquelles nous analysons les différents aspects des représentations des violences faites aux femmes dans trois pays ayant des liens étroits en raison de leur histoire commune et de leur proximité géographique : l'Egypte, la Jordanie et les territoires palestiniens. Dans quelle mesure les médias de ces pays traitent-ils librement de ces violences ? Quel rôle jouent la société civile, les institutions politiques, étatiques et religieuses dans l'émergence de ce débat ? Nous exposerons, dans un premier temps, les résultats des recherches et d'enquêtes démographiques récentes sur cette question dans ces pays. Dans la deuxième partie, nous aborderons le rôle des institutions légales, politiques, sociales et médiatiques vis-à-vis de ce sujet dans les trois pays. Quant à la troisième partie, elle concerne l'analyse qualitative de 148 articles de presse tirés du quotidien arabophone national « Al Ahram International » entre 2002 et 2004. Afin de mieux saisir la représentation journalistique des différentes formes de violence telles que les crimes dits « d'honneur », les « crimes conjugaux » commis par le conjoint et les crimes commis par la conjointe, nous avons choisi la méthode de l'analyse du contenu pour étudier le discours journalistique sur ces trois formes de violences.

  • Titre traduit

    Towards a public debate : current media, social and political representations of violence against women in Egypt, Jordan and Palestinian territories


  • Résumé

    Within the context of international debates on violence against women, in the Middle-East this concern has been the center of recent media, political and social debates. This thesis is divided into three parts in which we analyze the different aspects of representations of violence against women in three countries, due to their common history and geographical proximity: Egypt, Jordan and the Palestinian territories. To what extent the media of these countries can deal freely with this issue? What is the role of civil society, political institutions, state and religion in the emergence of this debate? Primarily, we will expose recent research and demographic surveys in these countries. In the second part, we will discuss the role of legal, political and social institutions and the media towards this issue in all three countries. The third part will concern the qualitative analysis of 148 press articles taken from the National Arabic daily "Al Ahram International" between 2002 and 2004. To better understand the journalistic representation of different forms of violence such as the so-called "honour" crimes and "marital crimes" committed by either spouse, we chose the method of analysis content to study the journalistic discourse on these forms of violence.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (389 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 339-359

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes - Bibliothèque de Sciences Humaines et Sociales Descartes - CNRS (Paris). Service commun de la documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 11878
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.