La finance : logique, opérations, extensions du mythe

par Christophe Gaudin

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Michel Maffesoli.

Soutenue en 2008

à Paris 5 .

Le jury était composé de Robert Lagier, Serge Latouche, Jean-Martin Rabot.


  • Résumé

    Il y a dans la finance contemporaine quelque chose qui n'est pas seulement de l'ordre de l'accumulation mais de la manipulation, l'amour de la manipulation pour elle-même. La finance n'a eu de cesse de gagner simultanément en pouvoir et en abstraction : plus il a été difficile de lui discerner une utilité précise, plus son ascension a été irrésistible. Ses adversaires semblent curieusement malhabiles, comme à côté du sujet, ses partisans interprètent ses arrêts indéchiffrables comme autant de gages de transcendance. L'objet de ce travail est de comprendre cette étrange surenchère. Nous commençons par reconstituer la logique propre au réductionnisme économique, puis la façon dont la globalisation en amplifie et modifie les effets, pour en venir aux marchés financiers eux-mêmes, en accordant une attention particulière aux projections psychologiques dont ils sont le théâtre. Nous terminons sur les nouveaux domaines de la vie qui se trouvent pris dans cette dynamique.

  • Titre traduit

    Finance : logic, applications, extensions of the myth


  • Résumé

    Today's finance is not only about accumulation but manipulation or more precisely the fascination with manipulation for its own sake. Finance has striven to become both more powerful and more abstract. The harder it has been to pinpoint its usefulness, the more irresistible its power has grown. Its critics seem strangely incompetent, missing the point as it were, while its defenders see its every unfathomable decision as further evidence of its transcendent nature. This dissertation aims at understanding this curious process. We first endeavour to decipher the logic peculiar to economic reductionism, then we go on to demonstrate how globalisation amplifies and alters its effects. Thirdly we analyse financial markets themselves with particular focus on the psychological projections being played out in them. Our final section concentrates on the new areas of life that are affected by this process.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2010 par l'Harmattan à Paris

Le mythe de la finance : essai sur l'extase de la valeur


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (509 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 462-495. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes - Bibliothèque de Sciences Humaines et Sociales Descartes - CNRS (Paris). Service commun de la documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 12053
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2010 par l'Harmattan à Paris

Informations

  • Sous le titre : Le mythe de la finance : essai sur l'extase de la valeur
  • Dans la collection : Économie plurielle
  • Détails : 1 vol. (283 p.)
  • Notes : Notes bibliogr.
  • ISBN : 978-2-296-11268-1
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.