L'écrit informel à Maputo (transports et commerces) et son appropriation orale : une approche sociolinguistique du terrain mozambicain

par César Fernando Cumbe

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Caroline Juillard.

Soutenue en 2008

à Paris 5 .

Le jury était composé de Béatrice Fraenkel, Jean Copans, Patrick Renaud.


  • Résumé

    En nous appuyant sur la sociolinguistique urbaine nous avons analysé l'écrit informel à Maputo (transports et commerces) et son appropriation orale. La description analytique de ce corpus (analyse de la forme, analyse de la réception de ces formes et du contenu) nous a permis de dégager les tendances qui en découlent. En effet, l'écrit informel neutralise les frontières géographiques et administratives et opèrent une déstructuration de l'espace. Les transports et les commerces informels sont un réservoir du patrimoine linguistique du pays et révèlent un fonctionnement social. L'écrit informel ne cherche pas à remplacer l'oral, au contraire il cherche à le consolider (on écrit comme on parle). Tout compte fait, la parole ou l'écrit vernaculaire y compris en portugais témoigne du pouvoir conquis par le peuple qui a su s'imposer et s'exposer dans l'espace urbain aussi bien au centre ville qu'en périphérie. L'écrit informel occupe une place symbolique, puisqu'il valorise le patrimoine linguistique du pays, la mémoire collective et la tradition. Précisons enfin que Maputo est une ville plurilingue (portugais, langues africaines et anglais). Ce plurilinguisme est visible et lisible dans le décor scriptural informel de la ville.

  • Titre traduit

    The informal written word in Maputo (transport and shops) and its oral appropriation : a socio-linguistic approach to the Mozambican environment


  • Résumé

    We have analysedthe informal written word in Maputo (transport and shops) using the urban socio-linguistic approach. Through analytical description of this corpus, analysis of form, analysis of reception of these forms and their contents, we were able to draw certain conclusions. Notably, that the informal written word neutralises geographical and administrative boundaries and modifies the structure of space. Transport and informal commerce are wealth to draw on for the linguistic heritage of a country, and are a revelation of a function in society. The informal written word is not out to replace the spoken word, on the contrary it reinforces it rone writes as one speaks. In any case, the vernacular when written or spoken, even in Portuguese, is witness to the power of the people who have been able to impose and expose themselves in the urban area, as much in the centre of town as in the suburbs. The informal written word occupies a symbolic place as it highlights the linguistic heritage if the country and its' collective memory and traditions. Let us point out that Maputo is a multilingual city (Portuguese, African languages and English). This multilingual ism is visible and legible in the informal scriptural decor of the city.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (288 f., 87 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 276-288

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes - Bibliothèque de Sciences Humaines et Sociales Descartes - CNRS (Paris). Service commun de la documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 12037
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.