Le quartier latin - mythes et réalités : contribution à l'étude d'un centre urbain historique

par Sophie Woelfflé

Thèse de doctorat en Sciences sociales

Sous la direction de Bernard Valade.

Soutenue en 2008

à Paris 5 .


  • Résumé

    Entité urbaine poreuse et polymorphe, le Quartier Latin est évanescent. Ses frontières restent incertaines et varient selon les individus. Ce lieu idéalisé depuis des siècles s'apparente plus significativement à une figure mythique qu'à un véritable tel que la terminologie sociologique l'entend. Il se trouve à la croisée d'un espace vécu et d'un espace rêvé, cristallisant les aspirations sociales d'une vie métropolitaine incarnée dans son territoire à travers ses rues, ses monuments et ses lieux de sociabilités. Au vu de ce constat, il nous importait de confronter ces représentations ancrées dans l'imaginaire collectif international avec les perceptions des parisiens et particulièrement celles des étudiants, dont l'histoire du groupe s'inscrit dans le tissu urbain du Quartier Latin. La mise en évidence de cette identité tourmentée entre tradition et modernité a dès lors suscité un questionnement à propos de l'adéquation de ses patrimoines -matériel et immatériel- avec la configuration d'une capitale mondialisée.

  • Titre traduit

    The Latin quarter - myths and realities : a contribution to a sociological study of a historic urban center


  • Résumé

    Porous and polymorphic urban entity, the Latin Quarter is evanescent. Its borders remain uncertain and vary according to the individuals. This place idealized for centuries is more significantly similar to a mythical figure than to a real such as the sociological terminology understands it. It is between a lived space and between a dreamed space, crystallizing the social aspiration of a metropolitan life embodied in its territory through its streets, its monuments and its places of sociability. In view of this report, it was important us to confront these representations anchored in the international collective imagination with the perceptions of the Parisian and particularly those of the students, whose history of the group joins in the urban fabric of the Latin Quarter. The revealing of this identity tourmented between tradition and modernity aroused from then on a questioning about the adequacy of its heritages -material and immaterial with the configuration of a globalized capital.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (524 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 445-462

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes - Bibliothèque de Sciences Humaines et Sociales Descartes - CNRS (Paris). Service commun de la documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.