Le jeu de la maison en bois : épreuve projective transculturelle pour les enfants âgés de 3 à 11 ans

par Sophie Clément

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Yolande Govindama.

Soutenue en 2008

à Paris 5 .


  • Résumé

    Cette recherche se propose de mettre à l'épreuve un nouvel outil que j'ai créé et élaboré lorsque j'étais psychologue scolaire et que j'utilise maintenant en tant que psychothérapeute: le jeu de la maison de bois. Ce jeu offre la possibilité à l'enfant, âgé entre 3 et 11 ans, de projeter le sujet incarné qu'il est, en tant qu'être imaginaire. Il consiste à aménager une maison avec ses meubles et les objets qui la composent, à choisir des personnages et à inventer une histoire. Ce jeu est un "équivalent de rêve" selon Sami-Ali (1997) car il se fonde sur une activité projective qui établit une équivalence entre le monde interne et le monde externe. Cet outil permet la réalisation d'un travail d'élaboration mentales, psychique et imaginaire. Ce jeu peut être utilisé soit comme outil diagnostique complémentaire aux épreuves projectives classiques lors d'un examen, soit comme support projectif lors d'un suivi thérapeutique. Si ce jeu est bien une surface projective, les résultats obtenus lors de l'analyse clinique seront identiques à ceux obtenus lors des épreuves projectives classiques (Rorschach, T. A. T. Ou C. A. T). Etant donné que le corps est porteur de différences- différence de génération, de sexe, de l'âge et de l'appartenance culturelle des enfants. Pour expérimenter cet outil, j'ai comparé les résultats qu'il fournit, à ceux des épreuves projectives classiques chez seize enfants - huit garçons et huit filles - tous volontaires, âgés de 5 à 10 ans, appartenant à quatre cultures différentes: Afrique de l'Ouest, France, Inde et Maghreb. Ces enfants ont été rencontrés dans leur école située en région parisienne. Dans une visée thérapeutique, j'ai tenté de montrer l'aide que ce matériel m'avait apporté lors du suivi psychothérapeutique. Cette étude m'a appris, dans ma pratique, à éviter de mettre du pathologique sur ce qui révèlerait du culturel. Il serait utile de développer cette recherche sur une population d'enfants plus importante et davantage diversifiée culturellement.

  • Titre traduit

    ˜The œplay of wood house : transcultural projective test for the older children from three to eleven years


  • Résumé

    This study has for soul to demonstrate a new tool that I have created and elaborated when I was psychologist which is using daily as psychotherapist: the play of wood house. This play gives children between the age of 3 and 11 the possibility to project oneself as an imaginary person. It consists in organizing a house with the furniture and the objects that compose it, choosing characters and inventing a story. This tool is an "equivalent to dream" according to Sami Ali (1997) because it's founded on a projective activtity which establish an equivalence between internal and external world. This tool allows availment of traditional projective tests or as a projective support during a therapeutic follow-up. If this play is a well projective area, the results of clinical analysis will be the same than a classic projective tests (Rorschach, T. A. T, or C. A. T). As the body carries differences - generation, sex and cultural - I wished to prove the impact of cultural roots on children of the sex and age, in the elaboration of the elaboration of the inconscient image of the body. To experiment this tool, I have compared the results of the "wood-house" with the projective tests (Rorschach, T. A. T, or C. A. T) on sixteen children - eight boys and eight girls - all volunteers, between the age of 5 and 10, belong to four differents cultures: western Africa, France, southern India and northern Africa. In therapeutic goal, I tried to show the help that this game had brought me during a therapeutic follow-up 6 years old girls suffering from dwarfism. The conclusions of this study highlight that the play of the "wood-house" can be used either as transcultural projective test, or as projective support during a psychotherapeutic follow-up. These same conclusion lead up to me to ask myself on the cultural involvement in the clinical practise to not pathologist behavior culturally established. It would be useful to develop this study on a more important and more culturally diversified population of children.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (329 f.; 478 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 319-326

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque de psychologie Henri Piéron (Boulogne-Billancourt, Hauts-de-Seine). Service commun de documentation.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.