Alcool et grossesse : dépistage et aspects psychopathologiques

par Justine Gaugue-Finot

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Isabelle Varescon.

Soutenue en 2008

à Paris 5 .


  • Résumé

    Au carrefour entre le champ de l'addictologie et de la périnatalité, notre travail de thèse s'intéresse aux conduites d'alcoolisation pendant la grossesse. Plus précisément, nous explorons quels peuvent ête les facteurs de risque pour ces alcoolisations, en étudiant l'impact de plusieurs variable telles que la dépression, l'anxiété, le soutien social, le coping, la consommation de tabac et d'autres substances psychoactives, mesurées par des échelles et questionnaires d'autoévaluation, sur la consommation d'alcool pendant la grossesse. De même, la question du dépistage est posée, avec l'utilisation dans ce travail d'un questionnaire spécifique à la pratique obstétricale de dépistage de la consommation d'alcool, appelé T-ACE (Sokol eet al. , 1989), que nous utilisons pour la première fois dans une population française. 126 femmes ont accepté de participer à cette recherche. Cinq d'entre elles, probables consommatrices d'alcool pendant la grossesse ont également participé à un entretien de recherche semi-directif à visée exploratoire. La consommation de tabac ainsi que de sunstances psychotropes autres que l'alcool peut être considérée comme facteur de risque pour les alcoolosations prénatales. En revanche, il n'a pu être mis en évidence de résultat significatif concernant la dépression, l'anxiété et le soutien social. Les antécédents psychopathologiques ainsi que les stratégies de coping employées semblent quant à eux différenciés. Ce travail propose un regard psychopathologique sur le phénomène des conduites d'alcoolosation pendant la grossesse, et peut permettre une approche clinique renouvelée de la question de dépistage en France.

  • Titre traduit

    Alcohol and pregnancy : screening and psychopathological


  • Résumé

    This work, aas a link between addiction and pregnancy, deals with the subject of alcoholization in prenatal period. More precisely, we explore some risk factors for alcohol consumption, by studying the impact of various variables such as depression, anxiety, social support, coping, tobacco and substance consumption during pregnancy, with a set of questionnaires and scales. Moreover, in order to explore screening for alcohol consumption, we use a specific screening questionnaire, called T-ACE (Sokol eet al. , 1989), build for obstetric practice, for the first time in a French population of 126 women. Five of them, considered as probable alcohol consumers, had a semi-structured interview. Tobacco consumption and substance can be related to prenatal alcohol exposure. No significant difference has been found about depression, anxiety and social support. Psychopathologic history and coping strategies seems to be differnet. This work suggests a psychopathologic way to see alcohol consumption during pregnancy, and perhaps could help to improve screening.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (231 f., 102 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 216-231

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque de psychologie Henri Piéron (Boulogne-Billancourt, Hauts-de-Seine). Service commun de documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 11809
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.