La psicología histórica de Ignace Meyerson

par Noemi Pizarroso Lopez

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Françoise Parot et de Eduardo Crespo Suarez.

Soutenue en 2008

à Paris 5 en cotutelle avec l'Universidad Complutense Madrid .


  • Résumé

    Ce travail présente la psychologie historique de Ignace Meyerson (1888-1983); c'est une approche qui est restée presque inconnue, y compris dans l'histoire de la psychologie française, où elle a pourtant été conçue et développée. Venu de la médecine et bietôt nommé co-directeur du laboratoire de psychologie physiologique de la Sorbonne (de H. Piéron), Meyerson formule son projet pour une psychologie historique après plus de trente ans de recherches, dans un texte bref mais d'une grande densité théorique: "Les fonctions psychologiques et les oeuvres" (1948). Meyerson y met en question le cadre conceptuel sur lequel la psychologie est assise- héritier de la métaphysique et son dogmatisme de la permanence - et revendique non seulement l'historicité de l'esprit mais son inachèvement essentiel. Dans le but d'éclairicir les abses théoriques et méthodologiques sur lesquelles ce projet est fondé, les rapports qu'il garde avec d'autres approches génétiques et socio-historiques de l'esprit, ainsi que les difficultés qu'il pose et ses possibles apports dans les débats contemporains, nous avons entamé une exploration de ses archives personnelles, où il a conservé toute sa correspondance, les notes de ses cours, de ses conférences et toute la documentation concernant sa thèse. A partir de ces écrits, nous avons suivi la trajectoire intellectuelle de Meyerson depuis ses débuts dans la neuropsychiatrie et la psychophysiologie jusqu'à la formulation du projet pour une psychologie historique et comparée. Ensuite, nous nous concentrons sur ce projet: sur les conditions dans lesquelles il a été rédigé, sur la forme sous laquelle il réunit les nombreux aspects dont il avait traité depuis des années, et sur les réactions qu'il suscite. Enfin, nous parcourons le devenir de Meyerson et de sa psychologie historique, aussi bien sur le plan institutionnel que sur le plan théorique et méthodologique, où à la différence d'une psychologie génétique qui cherche une architecture cognitive, stabilisée au long de la phylogénèse, vise à dévoiler les incessantes transformations auxquelles l'activité psychologique est toujours soumise.

  • Titre traduit

    Meyerson's historical psychology


  • Résumé

    This paper introduces the historical psychology of Ignace Meyerson (1888-1983), an approach that has remained marginal, even in the history of French psychology, where it was conceived and developed. Soon after finishing his medical studies Meyerson is named co-director of the laboratory of physiological psychology at the Sorbone. His research work during the next thirty years will bring him to the formulation of his historical psychology. He does that in a brief but extremely dense text, entitled "Les fonctions psychologiques et les oeuvres" (1948). Here he questions the conceptual framework that psychology has been based upon, which he considers to be inherited from metaphysics and its dogmatism of permanence. Meyerson invokes not only the mind's historicity but also the mind's essentiel incompletion. This PhD work attempts to clarify: a) the theoretical and methodological based Meyerson's project has been funded upon, b) its relations with other genetic and socio-historical approaches to the mind, and c) the difficulties it raises and its possible contributions. In order to achieve this, we have analyzed his personal archives, where he has kept all his correspondance, his courses, conferences and documentation related to his thesis. Based on these writings, we have followed Meyerson's intellectual path from his beginnings in the field of psychophysiology and neuropsychiatry until the formulation of this historical psychology's project. Next, we focus on the project itself: on the conditions under which it has been written, the form it was adopted by putting together various issues he had worked on for a long time, and the reactions it provoked. Finally, we follow Meyerson and the latest development of his historical psychology, at the institutional, theoretical and methodological level. Contrary to a genetic psychology which looks for a cognitive architecture, stabilised through the phylogenesis, Meyerson's historical psychology aims at unveiling the incessant transformation psychological activity is always subjected to.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (554 p.; 150 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 521-537

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque de psychologie Henri Piéron (Boulogne-Billancourt, Hauts-de-Seine). Service commun de documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.